Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Confinement : contrôlé sans attestation, il tente d'arracher l'arme d'un policier municipal de Valence

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche
Valence, France

Contrôlé par la police municipale en centre ville de Valence (Drôme), peu avant le début du couvre-feu ce jeudi soir, un homme ivre et sous stupéfiant s'est rebellé. Il a tenté d'arracher l'arme d'un policier municipal tout en menaçant de le tuer.

Illustration Police Municipale Valence
Illustration Police Municipale Valence © Radio France - Claire Leys

Ce jeudi soir vers 20h30 à Valence, un homme de 42 ans, ivre et sous stupéfiant est contrôlé sans attestation de déplacement en centre ville. L'homme devient très agressif. Il crie aux agents municipaux : "arrête de jouer au cow-boy, moi je joue au cow-boy, je prends ton arme et je te tire dessus." 

Dans le même temps, il se précipite sur la policière qui réussit à le repousser une première fois, mais l'homme revient à la charge. Il saisit la jeune femme par l'épaule. Son collègue s'interpose. C'est à cet instant que l'homme tente de lui arracher son arme de service accrochée à sa ceinture. Il met la main sur la crosse et tire l'arme de son étui à plusieurs reprises. Par chance, l’étui résiste et le violent finit par être maîtrisé. Il a été placé en garde à vue. Ce vendredi, il assure ne se souvenir de rien mais affirme qu’il était sorti pour accompagner une personne âgée faire ses courses, malgré l’heure tardive à laquelle les agents l'ont contrôlé. Il sera jugé le 20 avril prochain et a été placé en détention provisoire en attendant son procès.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu