Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
EN DIRECT - Paris : quatre personnes blessées à l'arme blanche, un suspect interpellé
Dossier : Confinement - Coronavirus : infos pratiques et astuces du quotidien

Confinement - Dordogne : un grossiste alimentaire pour professionnels ouvre ses portes aux particuliers

-
Par , France Bleu Périgord

Depuis le début du confinement, les magasin Promocash de Boulazac, Sarlat et Bergerac, habituellement réservés aux professionnels ouvrent leurs rayons aux particuliers. Une façon pour l'enseigne de rendre service mais également de compenser les pertes provoquées par la fermeture des restaurants.

Habituellement réservés aux professionnels de l'alimentation, les magasins Promocash sont exceptionnellement accessibles aux particuliers le temps du confinement
Habituellement réservés aux professionnels de l'alimentation, les magasins Promocash sont exceptionnellement accessibles aux particuliers le temps du confinement © Maxppp - Sebastien Jarry

L'enseigne n'a pas communiqué à grande échelle auprès du grand public. Seule une banderole installée côté route à l'arrière du magasin de Boulazac près de Périgueux l'annonce. Le grossiste alimentaire, habituellement réservé aux professionnels est accessible aux particuliers. Une décision nationale prise par le groupe Carrefour, propriétaire de la marque, et appliquée dans les trois magasins périgourdins de Boulazac (près de Périgueux), Bergerac et Sarlat

Les mêmes tarifs que pour les professionnels

L'objectif premier était de limiter la casse économique. "Les restaurants, hôtels, bars, traiteurs, discothèques constituent entre 70 à 90% de notre clientèle explique Cyril Gateau, le gérant du Promocash de Boulazac, et nous nous sommes rendu compte au moment de la fermeture des établissements et du début du confinement que notre activité allait être fortement perturbée. Nous avons tous du personnel dans nos établissements, et à cette période de l'année, nous venions de rentrer nos stocks en prévision de la saison. Mais rapidement poursuit-il, nous nous sommes rendu compte que nous rendions service à la population locale, qui grâce à cette ouverture élargie, trouvait chez nous une solution complémentaire d'approvisionnement par rapport aux grandes enseignes locales qui pouvaient être vite saturées en terme de capacité d'accueil avec des files d'attente à l'extérieur.

Les tarifs proposés aux particuliers sont les mêmes que pour les professionnels. Le magasin a malgré tout du privilégier des conditionnements plus petits, et informer les clients que les prix étaient hors taxes.  "Nous avons mis en place à l'entrée du magasin un chevalet explicatif sur la tarification en cours, explique Cyril Gateau, une explication reprise au niveau du poste de facturation. Nous rappelons aux clients de bien prendre en compte le rajout de la TVA, 5,5% pour l'alimentaire, ou bien 20% sur les alcools, vins et produits d'équipement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess