Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
EN DIRECT - Paris : quatre personnes blessées à l'arme blanche, un suspect interpellé

Confinement en Dordogne : 92 entreprises ont définitivement fermé depuis le début de la crise

-
Par , France Bleu Périgord

La Chambre de commerce et d'industrie de Dordogne vient de dévoiler sa 2e étude sur l'impact de l'épidémie sur les entreprises du département. Sans surprise, elles subissent fortement la crise. 84 % estiment que leur situation s'est dégradée. 92 ont même mis la clé sous la porte.

92 entreprises ont fermé en Dordogne depuis le début de la crise selon une étude de laa CCI
92 entreprises ont fermé en Dordogne depuis le début de la crise selon une étude de laa CCI © Maxppp - BELPRESS/MAXPPP

La crise engendrée par l'épidémie de coronavirus affecte sévèrement les entreprises périgourdines. C'est ce qui ressort de la deuxième étude d'impact menée par Chambre de commerce et d'industrie de Dordogne. Sur les 7.800 entreprises sollicitées, 1.279 ont répondu. Parmi elles, 84  % déclarent que leur situation s'est dégradée depuis le 17 mars, premier jour du confinement. 85  % de celles qui sont encore ouvertes ont vu leur chiffre d'affaires baisser et souvent de plus de 50  %.

Un tiers des entreprises qui ont définitivement fermé sont des commerces

Certaines ne rouvriront pas après le confinement. Dans le département, 92 entreprises ont définitivement fermé depuis le début de la crise. Pour tenter d'expliquer et de nuancer ce chiffre qui semble énorme, la CCI évoque dans ses hypothèses la situation de micro-société déjà plus ou moins à l'arrêt avant le début de la crise sanitaire. Parmi les établissements qui ont mis la clé sous la porte, un tiers sont des cafés, hôtels, restaurants, un autre tiers des commerces et un dernier des entreprises de services. 

Mais toutes les entreprises de Dordogne ne subissent pas cette crise sanitaire de la même manière. Certaines arrivent à tirer parti de la situation et voient leur chiffre d'affaires progresser jusqu'à de 30 %. Plusieurs entreprises périgourdines ont même eu besoin de salariés supplémentaires. Cela concerne principalement les commerces de détail alimentaire et la construction.  

Trois entreprises sur quatre ont demandé une aide de l'Etat

Autre enseignement de cette étude, 76  % des entreprises qui ont répondu déclarent avoir déjà mobilisé les dispositifs des Pouvoirs Publics. Le dispositif du Fonds de solidarité de 1.500€ a été le plus demandé, suivi par celui des reports et décalages de cotisations sociales ou fiscales, et par celui du recours au chômage partiel. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess