Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Confinement : le tribunal de Béziers enchaîne les condamnations pour non respect du confinement

-
Par , France Bleu Hérault

Arrêtés au moins cinq fois en infraction avec les règles du confinement dans le Biterrois, quatre hommes ont été condamnés jeudi 9 avril par le tribunal correctionnel de Béziers à des peines de trois mois de prison ferme.Trois ont été incarcérés.

Le tribunal de Béziers
Le tribunal de Béziers © Radio France - Salah Hamdaoui

Le tribunal correctionnel de Béziers a jugé et condamné ce jeudi 9 avril quatre hommes de 20 à 43 ans pour non respect répété des règles du confinement.

Tous déjà connus de la justice

Un homme de 36 ans a été condamné à trois mois d’emprisonnement avec mandat de dépôt . Il a été verbalisé huit fois pour le non-respect des interdictions liées au confinement à Béziers. Il avait déjà été condamné à huit reprises pour diverses infractions (violences aggravées, vols aggravés, conduite sous l'empire d'un état alcoolique, …) commises depuis 2002. 

Un Agathois de 30 ans écope de la même peine de trois mois de prison avec un mandat de dépôt à l'audience. Verbalisé pour la cinquième fois et placé en garde à vue dans les locaux du commissariat d'AGDE le 8 avril 2020, celui-ci présentait également de nombreux antécédents judiciaires (vols aggravés, conduite sans permis, …) et était sorti de prison en octobre dernier. 

Il rendait visite à sa copine

Un homme de 43 ans verbalisé à cinq reprises depuis le 25 mars a tenté d'amadouer le juge en expliquant qu'il rendait visite à sa copine et qu'il regrettait de ne pas avoir respecté les règles. Il a pris trois mois ferme au vu de son casier judiciaire qui comportait 17 mentions pour de multiples infractions commises depuis 1996. 

Le seul à ne pas avoir été condamné à de la prison ferme, c'est un jeune homme, âgé de 20 ans, contrôlé et verbalisé à six reprises entre le 25 mars et le 8 avril 2020 date à laquelle il a été placé en garde à vue au commissariat de Béziers. Lui aussi avait déjà été condamné pour de précédentes infractions, il a accepté la peine proposée de 90 jours-amende à 10 euros (c'est-à-dire 900 euros d'amende à payer en 90 jours à défaut de quoi il devra purger autant de jours de prison que d'amendes impayées). 

Trois autres hommes vont être jugés prochainement, toujours pour le même motif, verbalisés à quatre, six et sept reprises pour non respect des règles du confinement.     

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu