Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Confinement : les contrôles de police et de gendarmerie ont commencé en Occitanie

-
Par , France Bleu Occitanie

Les policiers et les gendarmes organisent en ce moment des contrôles pour faire respecter le confinement. Pour le moment, il s’agit de faire de la pédagogie. Les premières verbalisations pourraient avoir lieu dès mercredi.

Les contrôles de police ont débuté en Haute-Garonne.
Les contrôles de police ont débuté en Haute-Garonne. - DR

À la suite de l’allocution du président de la République, les mesures de confinement sont entrées en vigueur ce mardi 17 mars à midi, sur l’ensemble du territoire. Les déplacements sont donc interdits sauf dans certains cas et à condition d’être muni d’une attestation. 

Toutes les forces de gendarmerie et de police ont été missionnées pour faire respecter ces règles. De nombreux contrôles ont été mis en place notamment par la police toulousaine. C’est le cas ce mardi après-midi notamment à Tournefeuille à l’intersection Vincent Auriol- Gaston Doumergue ou encore à   Plaisance-du-Touch,  au  rond-point   près du boulevard Pierre et Marie Curie. 

Les règles en Occitanie sont les mêmes que partout en France concernant ces contrôles. Ils sont préventifs ce mardi 17 mars. La verbalisation débutera mercredi 18 mars. "Il faut être en permanence en possession de son attestation pour se  déplacer, en plus d'une justification de son employeur, par exemple  pour se rendre à son travail" a insisté le préfet d'Occitanie Etienne Guyot ce mardi midi sur France Bleu Occitanie.

Pas assez de masques pour les policiers 

Pour le syndicat de police Unité SGP Police Occitanie, la mobilisation doit être totale. Mais les services de police doivent être protégés notamment avec des masques. Et pour le moment ce n’est pas le cas. . D’autant qu’évidemment la Police n’est pas épargnée par la maladie. Selon certains chiffres 625 policiers sont confinés en France, 30 sont contaminés.  D’où la prudence de Didier MARTINEZ, Secrétaire régional Unité SGP Police Occitanie

Didier MARTINEZ, Secrétaire régional Unité SGP Police Occitanie

Contrôles zèles 

En tout cas, il y a eu énormément de contrôles dans les rues dès hier. "Si vous êtes sortis, vous avez forcèment vu des gendarmes ou des policiers" disent les responsables des forces de l'ordre. A Castanet-Tolosan, c'est la police qui a contrôlé Françoise. Elle qui avait imprimé son autorisation a été surprise du "zèle des policiers". C'était "exagéré" dit cette retraité qui allait cherchait son pain. En rentrant chez elle a même vérifié sur le site du ministère qu'elle avait "bien le droit de sortir seule pour faire de l'exercice ou pour les courses de nécessité". 

Françoise contrôlée au tout debut du confinement.

Pour le moment, les policiers et les gendarmes rappellent les règles aux automobilistes.
Pour le moment, les policiers et les gendarmes rappellent les règles aux automobilistes. - DR
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu