Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Confinement : les forces de l'ordre multiplient les contrôles en Bretagne ce week-end

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

Les vacances de Pâques doivent être "confinées", le gouvernement l'a répété. Les forces de l'ordre renforcent donc leur vigilance sur les routes bretonnes, en ce début de vacances pour les Parisiens notamment. Ils visent aussi les Bretons qui seraient tentés de sortir avec le beau temps.

Les gendarmes multiplient les contrôles routiers. (illustration)
Les gendarmes multiplient les contrôles routiers. (illustration) © Radio France - Philippe Paupert

Ce serait, en temps normal, le premier week-end d'arrivée en Bretagne des vacanciers de Pâques. Mais avec le confinement, les Parisiens et les Toulousains ont interdiction de venir profiter de la côte bretonne. Pas plus d'ailleurs que les Bretons, qui doivent aussi restés chez eux. Alors les gendarmes multiplient les contrôles en ce premier week-end d'avril, comme à Bénodet, dans le Sud du Finistère.

Les gendarmes changent leurs habitudes

Samedi, les gendarmes ont vérifié le respect de ces règles. "Ce sont des contrôles comme on le fait d'habitude pour ces grands week-end de déplacements. Sauf que là, au lieu des règles de sécurité routière, on contrôle surtout le respect des mesures de confinement", précise Anthony Jacquet, le commandant de l'escadron départemental de sécurité routière dans le Finistère.

Pas de vacanciers, pour l'instant

Et d'après ces premiers contrôles, il n'y a pas de vacanciers venus de loin qui auraient tenté de passer entre les mailles du filet. "On n'a pas contrôlé de personnes venus hors de Bretagne. De toute façon il y a des contrôles sur tout le territoire national et on est en bout de chaîne", analyse le commandant Anthony Jacquet. 

D'autres contrôles sont prévus

Et il prévient pour les jours qui viennent : "On renforce les contrôles pour ce week-end, puisque habituellement il y a des départs massifs. Mais ils vont se poursuivre tous les jours pour que les gens comprennent qu'il faut rester chez soi".

Pour rappel, l'amende pour non respect des règles de confinement est de 135 euros. Et en cas de plusieurs récidives, ça peut se transformer en délit puni jusqu'à 6 mois de prison.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu