Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Confinement : les gendarmes bretons alertent sur les excès de vitesse

Qui dit confinement, dit routes quasiment désertes, en Bretagne comme partout dans le pays. Dans ce contexte, les gendarmes bretons ont déjà constaté des excès de vitesse.

Sur les points de contrôle, un gendarme mesure la vitesse des automobilistes puis transmet le signalement de ceux qui sont en infraction aux motards.
Sur les points de contrôle, un gendarme mesure la vitesse des automobilistes puis transmet le signalement de ceux qui sont en infraction aux motards. © Radio France - Marianne Yotis

Certains doivent trouver ça tentant... Des grands axes complètement vides, parce que tout le monde est confiné chez soi. Alors des conducteurs bretons ont un peu trop appuyé sur le champignon, comme ailleurs, par exemple dans la Drôme ou en Seine-Maritime

Les gendarmes des Côtes-d'Armror ont alerté sur les bonnes pratiques ce lundi.
Les gendarmes des Côtes-d'Armror ont alerté sur les bonnes pratiques ce lundi. - Facebook - Gendarmerie des Côtes-d'Armor.

En Bretagne, ce sont les gendarmes des Côtes-d'Armor qui ont alerté sur de mauvais comportements, ce lundi. En une heure et demie, sur la départementale 137 entre Dinan et Rennes, ils ont relevé huit excès de vitesse supérieurs à 30 km/h... soit un toutes les 11 minutes. "Ces comportements dangereux ne sauraient être tolérés y compris dans un contexte particulier du quotidien où certains pourraient profiter de la situation", écrit la gendarmerie. 

Car les gendarmes corstarmoricains, tout comme leurs collègues des autres départements bretons voient leur métier modifié par le contrôle des attestations, et ont peu de temps pour leur autres missions, tel que le contrôle de la vitesse. "Ce n'est pas la priorité en ce moment", dit un officier du Morbihan. Cependant, ils veulent décourager contre ce type d’infractions. 

Si le capitaine Fabrice Bourdiec, des gendarmes d'Ille-et-Vilaine, reconnaît "ne pas avoir constaté d'excès de vitesse important", il explique que les gendarmes à moto constatent, de visu, une augmentation de la vitesse moyenne sur les routes. "Les gens ont tendance à se lâcher", reconnait-il. Et promet que les contrôles de vitesse devraient s'intensifier dans les prochains jours. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu