Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
EN DIRECT - Paris : quatre personnes blessées à l'arme blanche, un suspect interpellé
Dossier : Coronavirus Covid-19

Confinement : un contrôle d'attestation se termine en course-poursuite entre Binges et Dijon

-
Par , France Bleu Bourgogne

Plutôt que de présenter son attestation de sortie ou d'accepter l'amende pour non-respect du confinement, un homme a préféré faire une course-poursuite avec les gendarmes, mercredi 1er avril, entre Binges et Dijon, en Côte-d'Or. Il a été arrêté et placé en garde à vue.

Un contrôle de police pendant le confinement (image d'illustration)
Un contrôle de police pendant le confinement (image d'illustration) © Radio France - Olivier Duc

Un simple contrôle d'attestation pendant le confinement ... qui se termine en course-poursuite. L'histoire a eu lieu mercredi 1er avril, mais elle est bien réelle. Dans la soirée, un homme est contrôlé par la gendarmerie à Binges, à l'est de Dijon. On lui demande de présenter son attestation dérogatoire mais il s'y refuse, et prend la fuite.

"Pas de casse"

L'homme prend la direction de Dijon. Vingt kilomètres - une demi-heure de route -  séparent Binges de la Cité des Ducs. Selon les gendarmes, "il changeait sans arrêt de direction", ce qui a compliqué son arrestation. Il est finalement interpellé à Dijon, avec le renfort de la police. L'homme est bloqué par deux voitures. Attention, n'imaginez pas un scénario à la Fast and Furious : heureusement, pendant la poursuite, "il n'y a pas eu de casse, ni de blessés, ni de mise en danger", indique la gendarmerie à France Bleu Bourgogne.

Placé en garde à vue

Mercredi soir, l'homme a été placé en garde à vue à Dijon. Selon le procureur, "il pourrait être présenté au parquet" vendredi. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess