Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Confinement : près de Lille, une femme victime de violences conjugales secourue grâce au 114

-
Par , France Bleu Nord

Une maman victime de violences conjugales a été secourue par la police dans la nuit de vendredi à samedi à Wattrelos. Ne pouvant s'isoler pour appeler la police en raison du confinement, elle a laissé un message sur le 114, plateforme habituellement réservée aux malentendants.

La police encourage les femmes victimes de violence à se signaler
La police encourage les femmes victimes de violence à se signaler © Radio France - Fiona Moghaddam

A Wattrelos, près de Roubaix, les policiers ont mis en sécurité une femme enceinte de 7 mois, dans la nuit de vendredi à samedi. A leur arrivée, cette maman de plusieurs enfants présentait des traces de coup. Son compagnon, alcoolisé, a été placé en garde à vue.

Cette trentenaire avait elle-même alerté les secours, vers 3 heures du matin. Ne pouvant pas téléphoner discrètement devant son compagnon, elle a laissé un SMS sur le 114, une plateforme ouverte en 2011 et habituellement réservée aux sourds et malentendants. Depuis le début du mois d'avril, elle permet aussi de recevoir les messages écrits de femmes qui voudraient signaler qu'elles sont en danger. Il suffit pour cela de laisser leur nom et une adresse précise. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

La Direction Départementale de la Sûreté Publique dans le Nord dit s'inquiéter de la baisse du nombre de violences intrafamiliales constatées,  depuis le début du confinement. Les moyens ont été renforcés pour tenter de détecter des situations de détresse. Des réservistes de la police prennent régulièrement des nouvelles de femmes qui avaient signalé des violences. C'est grâce à l'un de ces appels qu'une femme a pu être secourue il y a quelques jours à Lille. 

Des points d'accueils ont également été installés dans 6 centres commerciaux des Hauts-de-France.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess