Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Meurthe-et-Moselle : un "téléphone grand danger" vient en aide à une victime de violences conjugales

-
Par , France Bleu Sud Lorraine, France Bleu Lorraine Nord

A Conflans-en-Jarnisy, un homme, armé d'un couteau et alcoolisé, a tenté d'entrer de force chez son ex-compagne. Equipée d'un téléphone grand danger, la victime a rapidement prévenu les forces de l'ordre, qui ont interpellé l'individu avant qu'il ne parvienne à rentrer au domicile de la jeune femme.

L'agresseur était armé d'un couteau et alcoolisé. Il tentait d'entrer de force chez son ex-compagne.
L'agresseur était armé d'un couteau et alcoolisé. Il tentait d'entrer de force chez son ex-compagne. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Le 15 janvier dernier, les policiers découvrent devant une maison de Conflans-en-Jarnisy (Meurthe-et-Moselle) un homme armé d'un couteau et alcoolisé. Il tente d'entrer de force chez son ex-compagne

La victime appelle le commissariat en appuyant sur un simple bouton

Âgé d'une trentaine d'années, il est maîtrisé par des policiers du secteur de Conflans, avant qu'il ne parvienne à rentrer au domicile de la victime.  

De l'autre côté de la porte, la jeune femme avait appelé quelques minutes avant le commissariat avec son "téléphone grand danger", en appuyant sur un simple bouton. Elle n'a pas dit un mot mais au bout du fil, la police de Nancy, qui centralise les appels des "téléphones grand danger" de Meurthe-et-Moselle, identifie la victime grâce à une fiche de renseignements, associée au numéro.    

15 téléphones grand danger en Meurthe-et-Moselle

En Meurthe et Moselle, il existe quinze "téléphones grand danger". C'est le parquet de Nancy qui les attribue aux victimes de violences conjugales. Le parquet nous indique par ailleurs que deux nouveaux téléphones seront bientôt disponibles, envoyés par le ministère de la Justice.

Dans le départ, le téléphone a déjà permis de protéger plusieurs femmes.

Mais dans cette affaire de Conflans-en-Jarnisy, c'est la première fois que le téléphone sauve une victime d'un danger aussi imminent souligne la police.

Le 3 février, l'agresseur a été condamné par le tribunal de Briey à 10 mois de prison ferme, auxquels s'ajoutent trois mois lié à une condamnation dans une autre affaire : 13 mois de prison ferme donc en tout. L'homme est incarcéré à Metz.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu