Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Conflit entre le Stade de Reims et l'ancien joueur Anatole Ngamukol : l’entraîneur David Guion relaxé

-
Par , , France Bleu Champagne-Ardenne

L'ancien attaquant du Stade de Reims poursuivait l'entraîneur du Stade de Reims et le directeur général du club pour harcèlement moral. Pour lui, sa mise à l'écart après la saison 2017-2018 était abusive. Le tribunal correctionnel de Reims a prononcé la relaxe.

L'ancien joueur du Stade de Reims n'a aujourd'hui plus de club.
L'ancien joueur du Stade de Reims n'a aujourd'hui plus de club. © Maxppp - Christian Lantenois

Reims, France

Le tribunal correctionnel de Reims a relaxé ce mardi 3 décembre l'entraîneur du Stade de Reims David Guion et le directeur général délégué du club Mathieu Lacour. Les deux hommes étaient poursuivis par l'ancien attaquant rémois Anatole Ngamukol pour "harcèlement moral", après sa mise à l'écart des vestiaires à la fin de la saison 2017-2018. Recruté à l'été 2017, l'ancien attaquant rouge et blanc avait porté plainte contre le club après son licenciement en octobre 2018. 

Des "choix sportifs" selon le Tribunal 

Dans sa décision ce mardi, le Tribunal estime que _"la partie civile ne démontre aucun des éléments constitutifs de l'infraction"_et que "les choix sportifs (faits par l'entraîneur du Stade de Reims) se sont heurtés à la très haute estime que la partie civile a d'elle même...". Un joueur face à son ancien club pour "harcèlement moral" c'était une première dans le monde du football

L'avocate du joueur annonce faire appel de la décision 

L'ancien attaquant du Stade de Reims Anatole Ngamukol avait reçu le soutien du Syndicat des footballeurs professionnels (UNFP), qui avait dénoncé en janvier dernier des mises au ban de plus en plus fréquentes dans le football professionnel. L'avocate du joueur a indiqué ce mardi 3 décembre qu'elle faire appel de la décision du Tribunal. 

"Le juge pénal n'est pas habitué à juger des sportifs, des gens qui participent à l'organisation du football, voir plus généralement du sport... _il y a une omerta à l'égard des entraîneurs et des dirigeants et c'est ça qu'on veut briser et on espère se faire entendre par les juges en appel"_, a souligné Maître Delphine Meillet. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu