Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Meurtre d'Alexia Daval

L'autopsie "concluante", les enquêteurs connaissent désormais "les raisons de la mort d'Alexia"

vendredi 3 novembre 2017 à 16:17 Par Dimitri Imbert et Jean-François Fernandez, France Bleu Besançon et France Bleu

L'autopsie du corps d'Alexia Daval, 29 ans, retrouvé lundi calciné dans un bois près de Gray, en Haute-Saône, a été "concluante". C'est ce qu'indique ce vendredi la procureur de la République de Besançon, Edwige Roux-Morizot. Mais des examens complémentaires sont encore nécessaires.

Le corps calciné d'Alexia Daval a été retrouvé dans un bois lundi par les gendarmes.
Le corps calciné d'Alexia Daval a été retrouvé dans un bois lundi par les gendarmes. © Radio France - Jean-François Fernandez

Gray, France

"Concluante." C'est ainsi que la procureure de la République de Besançon, Edwige Roux-Morizot, a qualifié l'autopsie pratiquée jeudi sur le corps calciné d'Alexia Daval, 29 ans, retrouvé lundi par les gendarmes près de Gray en Haute-Saône. D'après la magistrate, qui ne souhaite pas donner pour l'instant de détails sur les résultats de l'autopsie, afin de ne pas nuire à l'enquête, l'examen a permis de connaître "les raisons de sa mort".

Plusieurs indices intéressants pour l'enquête

"Des indices ont pu être recueillis, et l'autopsie a permis de conclure à un certain nombre d'éléments intéressants pour l'enquête, car l''état du corps le permettait", a précisé Edwige Roux-Morizot. "On connait les raisons de la mort d'Alexia, mais des examens complémentaires sont encore nécessaires pour en connaître le détail", a ajouté la procureure.

La disparition d'Alexia Daval a été signalée à la gendarmerie samedi dernier vers midi. Selon lui, la jeune femme était partie courir vers 9h30. Son corps calciné a été retrouvé lundi par les gendarmes dans un bois de Velet-Esmoulin, alors qu'une battue citoyenne se tenait à proximité.