Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Conséquences des effets de la sécheresse et de la canicule : les incendies en forte augmentation dans l'Indre

-
Par , France Bleu Berry

Une augmentation de 112% du nombre d'incendie recensés entre le 1er et le 23 juillet par rapport à l'année dernière ! Les pompiers de l'Indre sont déjà intervenus à 121 reprises pour des feux de végétation rendue très inflammable par la sécheresse et la canicule

Le centre de traitement des appels des pompiers de l'Indre connait un mois de juillet chargé concernant les alertes incendie
Le centre de traitement des appels des pompiers de l'Indre connait un mois de juillet chargé concernant les alertes incendie © Radio France - Carl Dechâtre

Indre, Centre-Val de Loire, France

Le département de l'Indre brûle-t-il ? Non grâce aux pompiers du SDIS 36  ! Mais ce mois de juillet est particulièrement chargé en départ d'incendies !  Le bilan effectué jusqu'au 23 juillet dernier recense déjà plus du double de départs en intervention incendie par rapport à la même période l'an passé, 121 contre 57.  Les conditions météorologiques : canicule et sécheresse rendent la végétation (chaumes, brouissailles et même forêts) particulièrement inflammable.

Les pompiers font face 

En plus du nombre interventions les surface touchées sont importantes 272 hectares sont partis en fumée de début juin jusqu'au 23 juillet dernier. De grands feux qui rallongent le temps d'intervention. Ces derniers jours, les pompiers ont du à plusieurs reprises rester en veille jusque tard dans la nuit. Heureusement pour l'instant pas de victime à déplorer et pas de blessés non plus chez les soldats du feu. La baisse relative des températures et les pluies prévues encore ce samedi devrait permettre aux pompiers de souffler un peu. Un répit bienvenu pour continuer à faire face aux départs de feu car l'été est loin d'être fini

Choix de la station

France Bleu