Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Contre les violences faites aux femmes, l'application App-Elles désormais disponible en Mayenne

mercredi 26 avril 2017 à 17:00 Par Germain Treille, France Bleu Mayenne

Après la Sarthe et la Loire-Atlantique, notre département est le 3ème du Grand Ouest où le dispositif "App-Elles" est lancé.

Une application téléphonique pour lutter contre ce fléau
Une application téléphonique pour lutter contre ce fléau © Maxppp - maxppp

Mayenne, France

Cette application, disponible sur Androïd et IPhone, et créée par une Nantaise, est très facile à utiliser. "App-Elles" se présente sous la forme de 3 boutons : Alerter, En parler et Agir. Si une femme est victime d'insultes, de coups de la part de son conjoint, elle peut alors contacter d’une seule touche ses amis, ses proches, les pompiers ou les gendarmes. Le dispositif permet d'envoyer un SMS avec une phrase d'alerte à l'un de ses contacts préalablement enregistrés pour le recevoir. Le message est envoyé toutes les 90 secondes jusqu'à ce que l'alerte soit arrêtée manuellement. Une fois l'alerte lancée, l'appareil est géolocalisé. Les proches, les amis, qui ont connaissance de faits de violence, peuvent ainsi, le cas échéant, prévenir les gendarmes ou les policiers. Il y a aussi un raccourci vers le 112, le numéro européen des secours.

L'application App-Elles - Radio France
L'application App-Elles © Radio France - Marion Fersing

En Mayenne, chaque année, entre 300 et 400 procédures de violences familiales sont examinées par la justice. La gendarmerie intervient quotidiennement pour ce type de comportement, un véritable fléau. Tous les deux jours, en France, une femme meurt sous les coups de son compagnon ou ex-conjoint. Et 220.000 femmes sont victimes, chaque année, de violences dans le couple.