Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice

VIDEO - Contrefaçons : un stock de plus de 245.000 faux parfums saisi par la douane en Seine-Saint-Denis

jeudi 14 mars 2019 à 15:18 Par Martine Bréson, France Bleu Paris et France Bleu

Les douaniers ont démantelé une structure clandestine de confection et de commercialisation de contrefaçons de parfum installée en Ile-de-France, en Seine-Saint-Denis. A la mi-février 2019, un stock de plus de 245.000 faux parfums et 160.880 euros ont été saisis.

Des milliers de bouteilles de faux parfums de grandes marques.
Des milliers de bouteilles de faux parfums de grandes marques. - Douane française

Île-de-France, France

Les douaniers de la direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières ont reçu les félicitations du ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin. A la mi-février 2019, en Seine-Saint-Denis (Ile-de-France), les enquêteurs ont démantelé un vaste réseau de contrefaçons de parfum. Ils ont saisi 245.374 flacons de parfums et 160.880 euros.

Une longue enquête

Des renseignements ont conduit les douaniers, le 15 février 2019, à contrôler un homme qui venait d'acheter 2.122 flacons de parfums contrefaits de différentes marques. Quand les enquêteurs visitent l’entrepôt de fabrication et de stockage des parfums, ils découvrent huit employés tous en situation irrégulière et un énorme stock de parfums contrefaits.

Un entrepôt en Seine-Saint-Denis. - Aucun(e)
Un entrepôt en Seine-Saint-Denis. - Douane française

Une organisation très bien réglée

L'enquête permet de comprendre l'organisation des malfaiteurs. Ils recevaient à part les emballages, les bouchons "marqués" de la marque contrefaite, puis les parfums dépourvus de marque. Ils assemblaient le tout avant de les vendre sur internet. 

Les faux parfums étaient vendus sur internet. - Aucun(e)
Les faux parfums étaient vendus sur internet. - Douane française

Une saisie exceptionnelle

L'affaire est d'autant plus remarquable que cette prise représente à elle seule quatre fois les quantités totales de contrefaçons de parfums interceptées par la douane en 2018, précise le ministre Gérald Darmanin. Il rappelle que "pour chacune de ces affaires, l’action de la douane permet de porter un coup à l’économie souterraine mais aussi de protéger la santé et la sécurité du consommateur".