Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Contresens sur l'A6 : trois morts et deux blessés graves près de Mâcon

-
Par , France Bleu Bourgogne, France Bleu
Saône-et-Loire, France

Trois personnes sont décédées, deux sont dans un état critique après un choc frontal sur l'autoroute A6, dans le Mâconnais, dans la nuit de mardi à mercredi. Une voiture à contresens a percuté de plein fouet un véhicule arrivant en face.

L'accident a mobilisé 25 pompiers et 7 véhicules de secours
L'accident a mobilisé 25 pompiers et 7 véhicules de secours © Radio France - Jacky Page

Le bilan est lourd : trois morts, dont les deux conducteurs et une fillette de 4 ans. Un adolescent est dans un état critique. 

Une vingtaine de kilomètres parcourus à contresens

Le choc s'est produit vers minuit et demie, au niveau de la commune de Fleurville (Saône-et-Loire). Selon les premières déclarations de témoins, le conducteur de la Clio II, un homme de 79 ans, se serait engagé à contresens sur l'A6 au niveau de Feillens (Ain). Il aurait parcouru une vingtaine de kilomètres, avant de percuter le Renault Scénic qui transportait un couple et trois enfants.

Le père, âgé de 39 ans, estmort sur le coup. La fillette de 4 ans a succombé à ses blessures peu après la collision. Un adolescent de 13 ans a été évacué en urgence absolue dans un hôpital spécialisé de la région. La mère de famille et son autre fils, de 13 ans également, auraient été pris en charge, légèrement blessés mais très choqués, à l'hôpital de Mâcon. 

Le conducteur a ignoré les alertes du véhicule de patrouille

Selon APRR, la société gestionnaire du réseau autoroutier, un patrouilleur qui circulait à proximité peu avant l'accident aurait tenté d'alerter le conducteur de la Clio II. Il s'est porté à sa hauteur depuis l'autre sens de circulation, et a multiplié les appels de phares et les signaux sonores. Sans succès.

Plus d'informations à suivre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess