Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Contrôlé à 211 km/h sur l'autoroute A7, son passager simule un malaise pour lui éviter le retrait de permis

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

La ruse n'a pas fonctionné avec les gendarmes de la Drôme. Ils ont contrôlé une Porsche à 211 km/h sur l'autoroute A7, samedi soir. Et pour échapper au retrait de permis, le passager de la voiture a simulé un malaise. Sans succès.

L'escadron de sécurité routière de la gendarmerie de la Drôme a poursuivi la Porsche en Mégane RS - Image d'illustration.
L'escadron de sécurité routière de la gendarmerie de la Drôme a poursuivi la Porsche en Mégane RS - Image d'illustration. © Maxppp - Christophe Petit Tesson/MAXPPP

Encore un gros excès de vitesse sur l'autoroute l'A7. Samedi soir, une Porsche a été contrôlée à 211 km/h, en descendant vers le sud, à hauteur de Saulce-sur-Rhône. Mais le conducteur et son passager, deux Bosniaques, ont été rattrapés par les gendarmes peu avant 22 heures. Ils ont alors monté un drôle de stratagème pour essayer d'échapper au retrait de permis.

Le passager simule un malaise

Quand les deux hommes voient la Mégane RS des gendarmes arriver à toute vitesse derrière eux, ils sont bien obligés de se ranger sur la bande d'arrêt d'urgence. Le conducteur le sait, il ne repartira pas au volant de sa Porsche. Alors au moment du contrôle, son ami simule un malaise. Ce dernier explique aux gendarmes qu'il ne sent vraiment pas bien, qu'il a besoin de voir un médecin.

Retrait de permis et 750 euros d'amende

Les militaires ne sont pas dupes, mais jouent le jeu. Ils appellent les pompiers, qui une fois sur place constatent que le passager n'a rien. Mais celui-ci continue de se plaindre alors les pompiers l’emmènent à l'hôpital de Montélimar... sans son ami, le conducteur de la Porsche. C'est raté, il n'échappera aux gendarmes. Il écope de 750 euros d'amende pour son gros excès de vitesse. Les militaires lui retirent aussi son permis.

C'est donc le passager, entre temps déclaré en parfaite santé par un médecin, qui a dû remonter de Montélimar en taxi pour récupérer la voiture.