Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Contrôlé positif aux stupéfiants, un conducteur de l'Eure perd son permis obtenu une heure plus tôt

mercredi 22 novembre 2017 à 11:29 Par Christine Wurtz, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

Un jeune conducteur de Pont-Audemer, dans l'Eure, a perdu son permis de conduire presque aussitôt après l'avoir obtenu. Il allait chercher son certificat de réussite à l'examen quand il a été contrôlé par les gendarmes. Test positif aux stupéfiants. Son permis lui a été retiré.

Son permis probatoire lui a été immédiatement retiré
Son permis probatoire lui a été immédiatement retiré © Maxppp - Philippe Turpin

C'est la gendarmerie de l'Eure qui raconte l'histoire sur sa page Facebook. Il est 14h30 le 15 novembre dernier à la sortie de Pont-Audemer, dans l'Eure, quand le peloton motorisé de gendarmerie de Bourg-Achard arrête un conducteur, dans le cadre d'un banal contrôle routier. Le test d'alcoolémie est négatif, mais le jeune homme n'a pas l'air dans son état normal.

Le test salivaire vire au rouge

"Il a l'air abattu, il a le teint pâle, les pupilles dilatées" raconte l'un des gendarmes. Les militaires décident donc de procéder à un test salivaire de dépistage des stupéfiants et questionnent le jeune homme. Celui ci leur explique qu'il a passé le permis deux jours plus tôt. On vient de l'appeler pour lui dire qu'il a réussi l'examen. Il se rend justement à l'auto-école pour retirer le certificat qui le prouve.

En attendant le résultat du test, les militaires l'autorisent donc à s'y rendre à pied. L'auto-école se trouve juste en face du point de contrôle. Mais au retour, le test a viré au rouge ! Le conducteur, âgé de 23 ans, reconnait qu'il a fumé du cannabis la veille et qu'il en consomme régulièrement.

"Vous venez de battre un record..."

Les gendarmes lui retirent donc immédiatement son permis de conduire. "Vous venez de battre un record" leur répond le jeune homme sans se démonter, "je l'ai seulement depuis une heure". C'est le tribunal d'Evreux qui décidera s'il doit repasser les épreuves.