Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Contrôle routier d'envergure au rond-point de la Croisière

mercredi 20 avril 2016 à 22:28 Par Valérie Mosnier, France Bleu Creuse

En Creuse aussi, des contrôles routiers ont lieu dans le cadre de l'état d'urgence. Exemple ce mercredi au rond-point de la Croisière au croisement de la Nationale 145 et de l'A20.

24 gendarmes ont été mobilisés sur l'opération
24 gendarmes ont été mobilisés sur l'opération © Radio France - Olivier Ceyrac

Creuse, France

Le préfet de la Creuse et le procureur de la République de Guéret ont coordonné  cette vaste opération de contrôles routiers. Des contrôles aussi organisés chez nos voisins de Haute-Vienne et de Corrèze.

Contrôles des papiers, des voitures, ouvertures des coffres

Objectif pour les autorités : veiller à la sécurité routière, mais aussi traquer d'éventuels terroristes traversant le département, car la nationale 145 est un axe stratégique.  _"On a vu par le passé qu'il y avait des terroristes qui avaient des bases arrières en Creuse"explique le préfet de la Creuse, Philippe Chopin "on peut traverser la France avec la RN 145, c'est un axe gratuite et sans vidéo protection, donc on peut être tenté de passer par ici."_

Philippe Chopin, le préfet de la Creuse

Dire à la population : nous sommes présents, c'est important - Sébastien Farges

"Demain, on ne sait pas qui sera la cible" rajoute le procureur de la République de Guéret Sébastien Farges "une école, un hôpital, un tribunal, un bureau de poste... pourraient se retrouver la cible d'opérations qu'il nous faut identifier et démanteler".

Lors de ce contrôle, un homme a été interpellé, il avait consommé des stupéfiants avant de prendre le volant.