Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Controverse : "Le PS ni mort, ni moribond, il est blessé," selon Carole Canette, 1ère secrétaire fédérale du Loiret

lundi 9 avril 2018 à 19:58 Par Eric Normand, France Bleu Orléans

Au lendemain du congrès national du PS à Aubervilliers, l'invité de "Controverse," l'émission politique de France Bleu Orléans était Carole Canette, la nouvelle première secrétaire du parti socialiste dans le Loiret. Au menu : l'état du PS, sa ligne, sa stratégie, la grève SNCF, les municipales.

Carole Canette, première secrétaire fédérale du PS dans le Loiret, invitée de Controverse
Carole Canette, première secrétaire fédérale du PS dans le Loiret, invitée de Controverse © Radio France - Anthony Gautier

Loiret, France

Au lendemain du congrès du parti socialiste à Aubervilliers, l'invité de "Controverse," l'émission politique de France Bleu Orléans, en partenariat avec apostrophe45.fr - c'est Carole Canette. Elle vient de prendre la tête du PS dans le Loiret : Carole Canette a été élue 1er secrétaire fédérale, elle était d'ailleurs la seule candidate. Elue d'opposition à Fleury-les-Aubrais, elle veut s'engager dans la reconstruction de son parti  - Un chantier pas facile, aussi bien sur le plan national que local - après les débâcles électorales.

Les idées du socialisme ne sont pas des vieilles idées, mais d'une actualité brûlante : justice sociale, progrès, égalité des chances, émancipation des individus" - Carole Canette

2000 socialistes se sont réunis pour le 78ème Congrès du parti socialiste à Aubervilliers. C'était le premier pour Olivier Faure, le nouveau patron du PS en France, "le congrès du renouveau," selon Carole Canette qui explique "qu'on voit rarement des morts se réunir en Congrès ! C'était un moment de fraternité retrouvée et d'envie de se battre : le parti n'est ni mort, ni moribond, il est blessé."

Nous avons un gouvernement qui n'est pas de gauche et une gauche qui n'est pas de gouvernement, donc il faut constituer une gauche de gouvernement dont le PS sera le point central" - Carole Canette 

Controverse : "Le PS ni mort, ni moribond, il est blessé," selon Carole Canette, 1ère secrétaire fédérale du Loiret

Si je suis devenue 1ère secrétaire fédérale du PS dans le Loiret, ce n'est pas une question d'ambition, c'est une question de valeurs chevillées au corps et au cœur" - Carole Canette

Carole Canette n'avait eu que 201 voix lors d'un scrutin marqué par l'abstention. Elle a quasiment fait le plein des voix, seulement 210 militants avaient pris la peine de voter. Le Loiret compte à ce jour 619 militants à jour de cotisation, c'est carrément deux fois moins qu'à l'époque dorée du parti socialiste. Mais pour Carole Canette, il faut revoir le fonctionnement, "la méthode proposée par Olivier Faure qui est d'ailleurs celle que je propose dans le Loiret est simple : remettre la collégialité et le collectif au cœur du fonctionnement, remettre le militant au cœur du parti."

Emmanuel Macron disait "et de droite et de gauche", c'est devenu "ni de droite ni de gauche", et maintenant "ni de gauche, ni de gauche ! - Carole Canette

Carole Canette, 2ème partie de Controverse

Nous savons que nous, militants PS, nous devons aller dans les cortèges des cheminots même si on n'y est pas accueilli à bras ouverts" - Carole Canette

Alors que le Conflit SNCF en était à son 4ème jour, contrairement à d'autres socialistes, Carole Canette dit "soutenir les cheminots." "Je n'ai pas de problème avec le fait qu'on puisse regarder leurs régimes de retraites mais peut-on parler de privilèges alors qu'il y a eu 5 milliards d'euros de cadeaux fiscaux aux plus riches ?" 

Carole Canette, 3ème partie de Controverse

Le jeu des voix 

Comme à chaque émission, Carole Canette s'est plié au "jeu des voix." Il s'agit d'écouter des extraits sonores, de deviner qui parle et de réagir à ses propos. 

Sur la place du sénateur socialiste Jean-Pierre Sueur, Carole Canette explique que "c'est une figure incontournable, mais ce n'est pas lui qui va souffler à mon oreille ce que je dois faire..." 

Carole Canette a également donné son sentiment sur celui dont elle avait soutenu la liste en 2008 aux élections municipales de Fleury-les-Aubrais, Michel Breffy, elle était même N°2 sur sa liste. Mais les choses ont bien changé, Michel Breffy n'est plus au PS, il a soutenu Emmanuel Macron et il vote même le budget au département du Loiret : "Le positionnement du Michel Breffy au département, je ne le comprends pas toujours quand il dit que finalement la droite et la gauche ... Non, je suis de gauche ! et le parti socialiste aussi." 

Carole Canette, Controverse 4ème partie

Quelle stratégie pour les municipales ? 

L'hémorragie, amplifiée par les débâcles électorales de l'an passé, touche aussi les élus. Certains ont même quitté le parti. Comme Jean-Vincent Valliès, le maire de Chécy et David Thiberge, le maire de Saint-Jean-de-Braye qui n'ont pas renouvelé leur carte d'adhésion au Parti socialiste. "En 2020, j'espère que les maires ex PS reviendront au parti, mais je n'aurai aucun problème à soutenir un maire sortant sympathisant de gauche," précise Carole Canette.

S'il y a des gens de gauche à La République en Marche qui sont prêts à s'investir dans un projet de gauche dans les municipalités, il n'y a pas de problème pour travailler ensemble, y compris à Orléans" - Carole Canette

Carole Canette, Controverse 5ème partie

Fleury-les-Aubrais 

Carole Canette avait été candidate socialiste aux municipales de 2014 à Fleury-les-Aubrais. A 43 ans à l'époque, elle conduisait une liste de 35 membres : «Fleury, dynamique  et solidaire ». Mais la maire actuelle, Marie-Agnès Linguet l'avait battue. Alors pense-t-elle à se représenter ? "Ce qui compte c'est ce qui est fait pour les habitants, et je fais le constat qu'aujourd'hui, cela ne me va pas, même si je dois reconnaître que certaines de ses positions sont courageuses, mais sa politique ne me va pas. Alors, j'ai envie qu'une autre politique soit menée..." 

Carole Canette, Controverse 6ème partie