Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Convoyeur de fonds interpellé : 1,5 million d'euros n'ont pas été retrouvés

mercredi 13 février 2019 à 22:03 Par Géraldine Houdayer, France Bleu, France Bleu Picardie et France Bleu Paris

Le convoyeur de fonds qui s'était enfui d'Aubervilliers lundi avec le butin de son fourgon, avant d'être arrêté mardi, a peut-être réussi à cacher une bonne partie de son butin : 1,5 million d'euros, sur les trois millions que contenaient le fourgon, n'ont pas été retrouvés, apprend-on ce mercredi.

Adrien Derbez était au volant du fourgon détourné, lundi, à Aubervilliers, avec trois millions d'euros à bord.
Adrien Derbez était au volant du fourgon détourné, lundi, à Aubervilliers, avec trois millions d'euros à bord. - Préfecture de police de Paris

Environ 1,5 million d'euros du butin volé par le convoyeur de fonds arrêté mardi à Amiens, dans la Somme, manquent à l'appel, indique franceinfo ce mercredi soir. C'est donc environ la moitié du butin qui reste introuvable, car le fourgon contenait trois millions d'euros.

En garde à vue, le convoyeur garde le silence

Le convoyeur de fonds de 27 ans a pris la fuite lundi matin d'Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis, avec près de trois millions d'euros de butin. Il a finalement été interpellé mardi à Amiens. En tout, quatre personnes,  dont le convoyeur de fonds, sont en garde à vue dans cette affaire. Toutes n'ont pas encore été entendues. Selon une source proche du dossier, le convoyeur garde le silence pour le moment.
Un témoin repéré à proximité des lieux d'intervention des forces de l'ordre est toujours recherché. Son témoignage pourrait aider à faire avancer l'enquête.

Le fourgon retrouvé vide lundi 

Lundi, vers 6h, ce convoyeur de fonds avait déposé ses deux collègues près d'une agence Western Union à Aubervilliers. Il avait ensuite disparu. Le fourgon avait été retrouvé vide à quelques rues de là. La brigade de répression du banditisme (BRB) de la police judiciaire parisienne, chargée de l'enquête, avait lancé un appel à témoins pour tenter de retrouver cet homme, Adrien Derbez, le disant "susceptible d'être armé et dangereux". Il a été interpellé mardi en fin d'après-midi à Amiens avec une complice présumée.