Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : 140.000 masques saisis dans un pavillon en Seine-Saint-Denis

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu
Saint-Denis, France

Les policiers de Seine-Saint-Denis ont réalisé une saisie record de 140.000 masques ce samedi, dans un quartier pavillonnaire de Saint-Denis. Très recherchés en France face à l'épidémie de coronavirus, des masques FFP2 ont notamment été découverts dans le lot. Deux personnes ont été interpellées.

Dans le lot, quelques 5.000 masques FFP2, normalement réservés aux soignants
Dans le lot, quelques 5.000 masques FFP2, normalement réservés aux soignants © Radio France - Vianney Smiarowski

Saisie record ce samedi 25 avril pour la police de Seine-Saint-Denis : 140.000 masques ont été découverts dans un quartier pavillonnaire de Saint-Denis. La cargaison illégale provient des Pays-Pas. Deux personnes ont été interpellées.

Ils entreposaient leur stock dans un pavillon de Saint-Denis. Deux hommes étaient "en train de décharger plusieurs cartons" juste avant que la police ne les interpelle, précise le parquet de Bobigny, qui a ouvert une enquête pour "travail dissimulé, détention de marchandise contrefaite et pratique commerciale trompeuse". 

Âgés de 60 et 46 ans, ils ont tout les deux été placés en garde à vue. L'un d'entre eux s'est présenté comme "un chef d'entreprise dans le bâtiment", précise l'AFP, expliquant avoir acheté les masques aux Pays-Bas pour une valeur totale de 80.000 euros. Dans le lot, environ 5.000 masques de type FFP2 ont été découverts, ceux destinés aux personnels soignants. 

Revendre avec de "gros bénéfices"

Selon une source policière, l'objectif était de revendre les masques à "des connaissances", ouvriers dans le BTP, avec de "gros bénéfices" à la clef, ajoute l'AFP. Depuis leur interdiction de revente par le gouvernement, il s'agit là de la plus importante saisie de masques de protection destinés à la lutte contre la pandémie de Covid-19. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu