Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : huit cas de Covid-19 à la gendarmerie de Sarreguemines

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu

L'Agence Régionale de Santé du Grand Est annonce quatre nouveaux foyers de contamination au coronavirus en Moselle. Parmi ces clusters, il y a la gendarmerie de Sarreguemines où huit militaires qui devaient partir en Guyane ont été testés positif au Covid-19 ces dernières heures.

Camionnette de gendarmerie lors d'un contrôle routier à Vesoul (Haute-Saône), 10 avril 2020.
Camionnette de gendarmerie lors d'un contrôle routier à Vesoul (Haute-Saône), 10 avril 2020. © Radio France - Jean-François Fernandez

L'ARS du Grand Est (Agence Régionale de Santé) révèle ce mardi soirquatre nouveaux foyers de contamination au coronavirus en Moselle. Deux de ces clusters se trouvent dans des EHPAD du département où 16 et 3 personnes ont été infectées tandis que 3 autres malades ont été localisés dans un institut médico éducatif de Metz. Un quatrième concerne "8 militaires" qui, selon les informations de France Bleu Lorraine, sont des gendarmes mobiles de Sarreguemines. 

Ils partaient en Guyane

Les 8 gendarmes mobiles spécialisés dans le maintien de l'ordre sont "en majorité asymptomatiques" explique un militaire. Sur les 120 gendarmes de l'escadron de Sarreguemines, environ 70 devaient partir en Guyane en fin de semaine pour faire du maintien de l'ordre. C'est en les testant avant leur départ que les 8 "CRS de la gendarmerie" comme ils se qualifient parfois eux-même, ont été détectés positifs. 

Aucune inquiétude

Les 8 militaires ont été pris en charge à distance par une unité spécialisée de Marseille qui mène des investigations. Leur état de santé est "très rassurant" et la gendarmerie a identifié les cas contacts, notamment les familles et les collègues. La direction de la zone de défense et de sécurité Est, a décidé de ne pas envoyer l'escadron mobile de Sarreguemines en Outre-Mer pour éviter de "disséminer la maladie".

14 "cas contacts" au Ban-Saint-Martin

Par ailleurs, l'ARS dit porter une "attention particulière", aux situations à plus de dix personnes ayant été en contact avec un malade. C'est le cas notamment pour 14 professionnels de santé du Ban-Saint-Martin près de Metz.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess