Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : neuf morts en quatre jours dans l'Ehpad "Les Pivoles" à La Verpillière

-
Par , , France Bleu Isère
La Verpillière, France

Alors qu'il n'y a toujours à ce jour aucun compte précis des décès du Covid-19 en Ehapd, le coronavirus semble faire des ravages là où il entre. Une maison de retraite de la Verpillière connait ainsi un bilan dramatique depuis quelques jours.

L'Ehpad "Les Pivoles" à La Verpillière
L'Ehpad "Les Pivoles" à La Verpillière - Saisie écran ©2020 Google

A l'Ehpad "Les Pivoles" à La Verpillière la situation a commencé à devenir délicate le 20 mars dernier. Un premier résident a présenté des symptômes, puis rapidement un deuxième. Les tests au Covid-19 se sont révélés positifs. Dans la foulée plusieurs autres pensionnaires ont eu les mêmes symptômes mais à partir de deux résultats positifs dans un établissement les malades ne sont plus testés. La situation est ensuite devenue rapidement dramatique avec les décès des personnes atteintes les plus fragiles. Des personnes ayant "d'autres facteurs de risques" explique le directeur de la résidence Arnaud Fouet, mais au rythme de "deux décès par jour pendant quatre jours"

Malgré le confinement et l'interdiction des visites

"Nous avions pourtant anticipé, explique le directeur, _en interdisant les visites aux familles dès le 9 mars et en mettant en place le confinement total dans les chambres le 12 mars_, avant même que ce soit obligatoire". Le coronavirus a tout de même réussi à entrer dans un Ehpad où il y a encore d'autres suspicions chez des pensionnaires et trois cas positifs également parmi les salariés.

"On est dans la vague, dit Arnaud Fouet, mais on se bat et on garde le moral. On maintient aussi le lien social pour les résidents avec leur famille par téléphone, Whatsapp et internet, pour qu'ils ne soient pas plus fragilisés par l'isolement". A l'image de la résidence "Les Pivoles" partout en France des maisons de retraites commencent à faire état de plusieurs morts en quelques semaines ou quelques jours dans les rangs de leurs pensionnaires, faisant craindre un (très) lourd bilan de ce côté là. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu