Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : après plusieurs cas positifs à la prison d'Avignon-Le Pontet, FO demande un dépistage massif

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Vaucluse, France Bleu

Une nouvelle campagne de dépistage a débuté ce mardi au centre pénitentiaire d’Avignon-le Pontet. Quatre-vingts détenus ont été testés. Au total, trois personnes positives au Covid-19 ont été recensées en quelques jours. Pour Force ouvrière, la prison est devenue un "cluster".

Après la découverte de quatre cas positifs au Covid-19 au centre pénitentiaire d'Avignon - Le Pontet, FO estime que la prison est devenue un cluster
Après la découverte de quatre cas positifs au Covid-19 au centre pénitentiaire d'Avignon - Le Pontet, FO estime que la prison est devenue un cluster © Maxppp - Ange Esposito

Après la réalisation de deux nouveaux tests de confirmation, le détenu qui avait été diagnostiqué positif au Covid-19 en fin de semaine dernière au centre pénitentiaire du Pontet, est finalement négatif. C'est ce qu'indique la préfecture de Vaucluse ce mardi dans un communiqué. 

Force ouvrière avait estimé lundi qu'avec plusieurs cas positifs en quelques jours, le centre pénitentiaire d’Avignon-le Pontet était "devenu un cluster". Une nouvelle campagne de dépistage a débuté ce mardi. Quelque 80 détenus ont été testés, mais pour le syndicat, ce n'est pas suffisant. FO demande le dépistage de l'ensemble des détenus et des personnels. 

Deux étages confinés à la prison

Au départ, ce sont deux surveillants qui sont touchés. Puis, un employé d’un prestataire de services est testé positif au covid 19. Suite à ces découvertes, une campagne de dépistage est lancée la semaine dernière auprès de 300 personnes et parmi les détenus testés, l’un se révèle positif. Il est transporté à l’unité hospitalière sécurisée régionale de Marseille. Mais après de nouveaux tests réalisés, il s'avère qu'il est finalement négatif.

Ce mardi, 80 détenus susceptibles d’avoir été en contact avec le détenu hospitalisé ont été testés. Ils ont tous été isolés avec des mouvements très limités. Cela représente deux étages confinés au sein du centre pénitentiaire. "_Les détenus font le strict minimum en mouvement, c'est à dire la promenade. Ils n'ont pas accès à la cabine téléphonique à l'étage. S’ils doivent se déplacer, c’est accompagnés d’un surveillant et porter un masqu_e", explique Jessy Zagari, représentant régional de FO pénitentiaire.

FO demande le dépistage de près d'un millier de personnes

"Entre le début du dépistage du personnel et le placement à l’isolement du détenu déclaré positif, il s’est écoulé plus de cinq jours". Lundi, le réprésentant de FO a estimé que "ce détenu a été en contact avec bien plus de monde que les 80 détenus identifiés". Le syndicat, demande donc d’aller plus loin dans les dépistages et de lancer une campagne massive auprès des 250 agents et des 650 détenus du centre pénitentiaire d’Avignon-le Pontet. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu