Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : des drones pour surveiller les villes et les plages des Hauts-de-France

-
Par , France Bleu Nord

C'est un moyen supplémentaire destiné à faire respecter le confinement : des drones sont déployés dans les airs des grandes agglomérations de la région ainsi que sur les plages.

Capture d'écran d'un drone survolant la place Rihour, à Lille
Capture d'écran d'un drone survolant la place Rihour, à Lille - Police Nationale 59

Détection et prévention. Ce sont les missions des drones déployés depuis mercredi, à Lille et qui vont survoler les principales agglomérations des Hauts-de-France désormais. Ces appareils, qui appartiennent à la DIPJ (Direction interrégionale de la police judiciaire) sont utilisés habituellement dans des opérations de surveillance du trafic de drogue, du grand banditisme voire même de terrorisme. Ils sont désormais affectés à l'application des règles de confinement. Ils voient, grâce à leur caméra et peuvent aussi parler, munis d'un haut-parleur comme le montrent ces images diffusés par la Police Nationale du département du Nord.

Surveillance des plages

Le pilote de ces drones peut se trouver à plusieurs kilomètres de sont engin. Un atout majeur pour surveiller notamment les plages dont l'accès restera interdit jusqu'à la fin de l'état d'urgence sanitaire a précisé, ce vendredi, la préfecture du pas-de-Calais.

La Gendarmerie Nationale déploie également ses drones pour surveiller et envoyer si besoin une patrouille afin de disperser un attroupement interdit. 

Les mesures de prévention de certains maires

Des maires utilisent également les grands moyens pour faire respecter le confinement de la population, éviter les rassemblements, les contacts. A La Madeleine, près de Lille, le maire (divers droite) Sébastien Leprêtre a fait enlever des bancs publics

Quand même les amendes ne suffisent pas (...), il n'y a alors plus qu'une solution : enlever les bancs de l'espace public.

Des bancs publics qui seront réinstallés une fois le confinement terminé précise l'édile.

Dans l'Avesnois, interdiction de se promener

A Dompierre-sur-Helpe, le maire a pris un arrêté municipal interdisant la promenade à ses 850 habitants révèle la Voix du Nord, allant au-delà de ce que prévoit le décret ministériel qui autorise les sorties avec dérogations (pour aller chercher ses courses, sortir son chien, se promener 1h à proximité de son domicile,...). Contactée par France Bleu Nord, la préfecture du Nord, assurée du contrôle de légalité, n'a pas fait savoir, pour l'instant, si elle comptait s'opposer à cet arrêté municipal.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu