Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus en Bretagne : le taux d'incidence augmente plus vite dans deux départements

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

Ce vendredi 26 février, l'agence régionale de santé de Bretagne communique le nouveau point de situation sanitaire concernant l'épidémie de Covid-19 en Bretagne. Il faut noter une forte hausse des cas dans les Côtes-d'Armor et le Morbihan depuis une semaine.

Affiche port du masque obligatoire.
Affiche port du masque obligatoire. © Radio France - Noémie Guillotin

Ça grimpe toujours en Bretagne. Si la région reste la plus épargnée par le Covid-19 depuis le début de l'épidémie, ces derniers jours les taux d'incidence sont en augmentation dans tous les départements, mais ces hausses sont encore plus marquées dans le Morbihan (+24 points en une semaine) et les Côtes-d'Armor (+25 points en une semaine).

L'Ille-et-Vilaine est toujours le département le plus touché

Ainsi, l'agence régionale de santé recense 152,7 cas pour 100.000 habitants en Ille-et-Vilaine, département le plus concerné par l'épidémie. Derrière, le Morbihan affiche un taux de 122,3 cas pour 100.000 habitants. Il faut remonter au début du mois pour retrouver ce chiffre. Dans les Côtes-d'Armor, l'ARS décompte 91,8 cas pour 100.000 habitants. Il faut remonter à la fin du mois de novembre pour retrouver un niveau aussi haut de contaminations. Enfin, dans le Finistère, le taux d'alerte est dépassé avec 57,1 cas pour 100.000 habitants. 

Les Bretons âgés de 20 à 29 sont les plus touchés par l'épidémie depuis un mois. C'est dans cette tranche d'âge que le taux d'incidence est aujourd'hui le plus élevé. Il faut ajouter que le taux de positivité des tests effectués augmente doucement depuis plusieurs jours. Vendredi dernier, 4,1% des tests réalisés étaient positifs, le taux est désormais de 4,5%. 

Moins de 700 malades dans les hôpitaux

Dans les hôpitaux, la pression semble redescendre légèrement avec désormais moins de 700 malades hospitalisés dans les établissements bretons et un taux d'occupation des lits de réanimation de 32%. Malgré tout, 13 patients sont décédés à l'hôpital en deux jours, et 14 dans les Ehpad en une semaine, ce qui porte à 1.422 le nombre de malades du Covid décédés en Bretagne depuis bientôt un an.

Parallèlement, la vaccination a connu une légère accélération. Plus de 25.300 Bretons ont reçu leur première injection cette semaine, contre 23.900 la semaine précédente. A ce jour, 166.904 personnes ont reçu leur première injection dans la région et ce chiffre monte à 246.448 en ajoutant les deuxièmes injections.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess