Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus en Dordogne : "On est enfin au calme" dit une infirmière invitée gratuitement dans un gîte

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Périgord, France Bleu
Cubjac

C'est une très belle initiative : les propriétaires d'un gîte de Cubjac, en Dordogne, ont offert cinq jours de vacances à une infirmière, mobilisée pendant la crise du coronavirus. Véronique, son compagnon et ses enfants viennent juste d'arriver pour profiter de ce repos bien mérité

 Véronique et son compagnon (à gauche) chez Max et Catherine à Cubjac
Véronique et son compagnon (à gauche) chez Max et Catherine à Cubjac © Radio France - Antoine Balandra

C’est une très belle initiative. Les propriétaires d’un gîte de luxe du Périgord, le domaine de la Chartreuse du Maine à Cubjac, en Périgord, ont décidé d’offrir cinq jours de vacances totalement gratuites à une infirmière mobilisée lors de la crise du coronavirus.

Véronique, infirmière en psychiatrie à l’hôpital de Montpon en Dordogne, est arrivée avec sa famille ce vendredi soir pour profiter de ce repos dans ce petit paradis de 27 hectares, avec jardins et piscine.

A son arrivée, la propriétaire des lieux et son mari, leur ont fait visiter le petit appartement qu'ils vont occuper dans une ravissante maison en pierre entièrement rénovée, avec terrasse pour le petit déjeuner.

Catherine Lambert la propriétaire, a multiplié les petites attentions pour l'infirmière et sa famille : fraises du Périgord offertes, petits pains... Normal, pour Catherine Lambert.

"Alors cela nous est venu très tôt. Peut être fin mars. On applaudissait aux fenêtres avec France Inter. Mais on trouvait cela trop court. Et à la fin on s'est dit, mais ils sont exténués, on peut faire ça, les recevoir chez nous, et leur offrir de belles vacances, pour qu'ils décompressent, soient heureux, ils ont tant donné, c'était important de le faire" dit-elle.

Véronique, infirmière en psychiatrie, ravie de ses vacances

"Je suis très heureuse, c'est juste un grand bonheur, c'est facile de recevoir, on a d'autres demandes, on aimerait que d'autres propriétaires nous suivent, c'est vraiment facile, je suis sûre que je suis plus heureuse qu'eux !" explique Catherine Lambert

"Catherine et Max sont des petits anges" sourit de son côté Véronique, l'infirmière invitée ici. Et soulagée après des mois sur le front de l'épidémie.

"C'est très compliqué, revenir sur repos, des heures supplémentaires en permanence, doubler le temps de travail, reprendre les vacations des autres, très compliqué, on nous demande beaucoup" dit l'infirmière

Catherine Lambert, la propriétaire de la chartreuse, ravie d'accueillir Véronique

Alors, ces vacances sont comme un cadeau tombé du ciel.

Un mouvement qui ferait tâche d'huile ?

"Catherine et Max sont apparus dans un moment de ma vie où on me sur-stimule, et ils me proposent du repos pour sortir de cette ébullition. Là, on est au calme, et on coupe" dit l'infirmière.

"Cela va être un beau break" sourit-elle, alors que les enfants cherchent déjà la piscine et s'émerveillent devant la superbe salle de bain. 

La propriétaire du gîte a déjà d'autres demandes pour des vacances offertes. Elle promet de renouveler l'opération au moins deux fois. Mais elle aimerait vraiment, aussi, que d'autres propriétaires la suivent.

"Ce n'est que du bonheur, c'est facile d'accueillir" dit-elle.

Quelques larmes de gratitude mutuelle, et Véronique le promet, elle déconnecte enfin. Pour cinq jours de repos, bien mérités...

Choix de la station

À venir dansDanssecondess