Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus en Dordogne : un commerçant du marché de Vergt expulsé pour avoir refusé de porter le masque

-
Par , France Bleu Périgord

Un commerçant du marché de Vergt, au sud de Périgueux, en Dordogne, a été expulsé du marché pour avoir à plusieurs reprises refusé de porter la masque. Le maire a dû intervenir accompagné des gendarmes

La place du marché de Vergt en Dordogne
La place du marché de Vergt en Dordogne - Capture d'écran Google Maps

Un commerçant du marché de Vergt au sud de Périgueux a été expulsé du marché de la ville parce qu’il refusait de porter le masque ! C'est le journal Sud Ouest qui révèle l'information ce vendredi. Une histoire qui s'est en fait produite vendredi 22 janvier. Le commerçant refusait depuis longtemps de porter le masque, malgré les demandes de la mairie.

Un arrêté préfectoral impose pourtant le port du masque sur les marchés du département. Le maire Pierre Jaubertie, qui avait prévenu à plusieurs reprises le commerçant, est donc allé lui demander de quitter le marché accompagné des gendarmes : "cette personne m'a dit moi je ne porterai jamais le masque, je suis contre le port du masque" explique le maire.

"Je suis donc venu avec la gendarmerie et en la présence des militaires, il a dit moi je suis contre tout cela, contre le port du masque, donc je lui ai dit qu'il ne pourrait plus participer au marché" explique le maire, encore en colère. Surtout avec un taux d'incidence qui explose en Dordogne (205 pour 100.000 habitants) : "Cette personne ne veut pas comprendre. Je ne peux pas tolérer cela, avec ce virsu qui se propage de plus en plus, je ne peux pas accepter ce genre de personne" argumente l'élu.

Le commerçant a été avisé par lettre recommandée. Il écope aussi d’une amende de 135 euros.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess