Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : forte augmentation du chômage en Provence-Alpes-Côte d'Azur

La région PACA n'est pas épargnée par la hausse du chômage. Le nombre de demandeurs d'emploi y augmente d'ailleurs plus vite qu'à l'échelle du pays. On compte dans la région 325.000 personnes sans aucune activité au mois de mars.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Léa Guedj

Les chiffre du chômage sont tombés ce lundi et comme prévu, ils sont catastrophiques. En un mois seulement, en mars, le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité a bondi de 7,1% en France. C'est 250.000 personnes en plus qui vont pointer à Pôle Emploi, soit l'équivalent d'une ville comme Montpellier. 

C'est la plus forte hausse enregistrée depuis 1996. Si on prend l'ensemble des chômeurs, y compris ceux avec une activité réduite, on compte en France, 5,4 millions de demandeurs d'emploi.

Le département des Alpes-maritimes est le plus touché 

En région Provence-Alpes-Côte d'Azur aussi, ces chiffres sont très inquiétants. Entre le début et la fin du mois de mars, le nombre de demandeurs d'emploi sans activité augmente encore plus vite chez nous qu'à l'échelle de la France : 8,7 % en plus. Cela fait plus de 325.000 chômeurs sans aucune journée de travail.

Ce sont les Alpes maritimes qui souffrent le plus : 14,4% d'augmentation en un mois pour la catégorie A, celle qui ne travaille pas du tout. C'est entre 6 et 8% pour les Bouches du Rhône, le Var ou le Vaucluse. Les chiffres par ville vont dans le même sens. La métropole Nice Côte d'Azur voit son chômage augmenter en flèche : 12,7% sur un mois. Suivent Toulon, et Marseille.

Le nombre de demandeurs d'emploi qui exercent une activité réduite augmente aussi, mais dans une moindre mesure. Tous ces chiffres du mois de mars n'impliquent que les 15 premiers jours de confinement. On imagine que les prochains bilans du chômage seront tout aussi catastrophiques. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess