Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : "Il faut garder le masque à la maison pour Noël", prévient un docteur du Mans

-
Par , France Bleu Maine

Les fêtes de fin d'année seront inédites en 2020 à cause de la crise sanitaire. Le docteur Eric Lazard, médecin au Mans, prévient ce jeudi qu'il faut garder le masque à Noël, même à l'intérieur, et renoncer aux grands rassemblements le soir de la Saint-Sylvestre.

Eric Lazard, docteur au Mans.
Eric Lazard, docteur au Mans. © Radio France - Elie Abergel

Que faire le soir de Noël ? Qui inviter la nuit du Réveillon ? Ces questions deviennent un véritable casse-tête cette année, à cause de la crise sanitaire. Ce jeudi soir, Jean Castex le Premier ministre présente les prochaines levées prévues des restrictions, à commencer par le déconfinement, programmé pour le 15 décembre. 

Les salles de théâtre et de cinéma dont la réouverture était prévue pourraient devoir prendre encore leur mal en patience. Pour Eric Lazard, docteur au Mans, pas sûr que cela ait un intérêt quelconque. "Les gestionnaires de salle savent faire respecter les gestes barrières dans ces grands espaces. Ils font ce qu'il faut. Quand on fait les courses, on se dit que ce n'est pas forcément dans une salle de cinéma que le virus se transmet", explique-t-il. 

Noël masqué

Pour lui, il faudra surtout être vigilant à Noël, et "garder le masque dans la maison". Eric Lazard assure que "celui qui prépare à manger doit le faire seul, se laver les mains régulièrement. On ne partage pas les couverts, chacun se protège et protège les autres." Pour la Saint-Sylvestre, Eric Lazard recommande de ne pas forcément annuler sa soirée, mais d'être très prudent. "Si vous faites une soirée à 30, il faudra la faire dans un hangar. Il faut respecter les distanciations sociales pendant la soirée", commence-t-il. "L'un des invités pourraient même faire office de pilote, comme c'est le cas quand quelqu'un ne boit pas et ramène les autres", poursuit le médecin. 

Dépistage massif pas forcément utile 

Un sondage révèle que, pour réduire les risques, un quart des Français souhaite se faire dépister avant les fêtes de fin d'année. "Cela aurait une utilité limitée", assure Eric Lazard. "Cela ne sert pas à grand chose. Si vous vous faites dépister le 23, rien ne dit que vous ne serez pas malade le 25, et qu'entre le 23 et le 25 vous ayez contaminé votre famille. Cela peut au contraire donner un faux sentiment de sécurité", analyse le médecin. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess