Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : la fête foraine de Genlis dans le respect des règles sanitaires

-
Par , France Bleu Bourgogne

La fête foraine du lac de Genlis (21) se tient depuis vendredi, jusqu'à ce dimanche soir. C'est l'un des rares événements maintenus en Côte-d'Or cette année à cause du coronavirus, une aubaine pour les forains et pour les habitants qui ont besoin de se détendre.

Tous les forains sont masqués, ou avec une visière. Chaque enfant se désinfecte les mains avant de toucher un jeu
Tous les forains sont masqués, ou avec une visière. Chaque enfant se désinfecte les mains avant de toucher un jeu © Radio France - Sophie Allemand

Profiter d'une fête foraine malgré la covid, c'est possible. A Genlis en Côte-d'Or, une dizaine de manèges ont pris place pour la fête du lac de Genlis. L'événement débuté le vendredi 24 juillet, dure jusqu'à dimanche soir. Sur place en dehors des forains, très peu de gens portent un masque, mais les gestes barrière et la bonne humeur sont là !

Les forains en grande difficulté financière

Le maire de Genlis a donné son accord à la famille Huguenin pour organiser cette fête, un soulagement pour Olivia Huneguin, ses trois fils et belles-filles : les organisateurs. Cette année, ces forains n'ont pu organiser que trois fêtes, au lieu de 20 à la même période une année normale. Plus de 15 fêtes ont été annulées

"Cela fait du bien de reprendre son activité, pour le moral, pour tout ! Si on n'a pas ça, on ne vit pas"

Morgane, 26 ans, tient le manège des auto-tamponneuses pour les enfants
Morgane, 26 ans, tient le manège des auto-tamponneuses pour les enfants © Radio France - Sophie Allemand

Morgane, 26 ans, gère le manège auto-tamponneuses pour les enfants. Cela lui réchauffe le coeur de retrouver sa cabine : "ça fait du bien de tenir à nouveau son manège, d'être à la caisse et de revoir nos clients. Cela nous avait manqué." Côté finances aussi, elle ne s'en cache pas, "bien sûr ça fait du bien au portefeuille! On n'a pas eu beaucoup d'aides, en dehors du fond de solidarité, à deux avec mon conjoint on a touché 1.200 euros. Quand on doit payer les charges, les assurances des camions encore en cours, nos crédits, et les courses comme toute personne normale : il y a un manque. Cela fait du bien de reprendre son activité, pour le moral, pour tout ! Si on n'a pas ça, on ne vit pas.

Forains et clients apprennent à vivre et s'amuser avec le virus 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Dans cette attraction à sensations, un seul jeune porte un masque, cela rassure son papa : "on ne peut pas tenir les distances sur ce manège, ils sont rapprochés. Chacun doit faire attention". Tous les forains eux, sont masqués. Tout est désinfecté entre chaque tour : les baguettes pour la pêche aux canards, les carabines, les volants des auto-tamponneuses. Chaque client se désinfecte aussi les mains régulièrement.

Fabien et son papa
Fabien et son papa © Radio France - Sophie Allemand

Ecoutez la joie des clients 

Une bouffée d'air frais pour ceux qui sont venus en profiter, dans le respect des règles sanitaires :

"Cela fait du bien, ils se voient entre eux tout en respectant les distances sanitaires"

La fête continue ce dimanche 26 juillet 2020  jusqu'à 19 heures Salle José Meiffret à Genlis

Olivia Huneguin, la propriétaire des manèges, garde son masque pour la pêche aux canards malgré la chaleur !
Olivia Huneguin, la propriétaire des manèges, garde son masque pour la pêche aux canards malgré la chaleur ! © Radio France - Sophie Allemand

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess