Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : la région Auvergne-Rhône-Alpes réserve 100.000 masques et 150 millions d'euros au BTP

100 000 masques et 150 millions d'euros. Voilà ce que contient le plan de la région Auvergne-Rhône-Alpes pour soutenir le BTP. Elle va aussi relancer ses propres chantiers, sans appliquer de pénalité de retard.

Image d'illustration
Image d'illustration © Radio France - Lagain Aurelie

La région Auvegne-Rhône-Alpes emploie les grands moyens pour soutenir les entreprises du BTP. Laurent Wauquiez a annoncé ce mercredi la distribution de 100.000 masques pour les entreprises ainsi qu'un plan de relance de 150 millions d'euros.

Des masques pour les petites entreprises

"La condition sine qua non du redémarrage du secteur, ce sont les équipements de protection" estime le président de la région.  Il s'agit de "masques en tissus testés et homologués, lavables 50 fois et réutilisables." La distribution de ces masques est réservée aux entreprises qui emploient jusqu'à 20 salariés et devrait démarrer dès la semaine prochaine dans chaque département via la Fédération française du bâtiment et la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment. 

Pour soutenir l'ensemble de la filière, la région débloque donc une enveloppe de 150 millions d'euros pour "favoriser très rapidement la commande publique et inciter ainsi tous les maîtres d’ouvrages, notamment les communes, à relancer les chantiers avec la garantie du soutien de la Région." Une seconde enveloppe de 15 millions d'euros doit aider les entreprises à faire face aux surcoûts des chantiers liés à l'épidémie de coronavirus.Par ailleurs, la région va relancer ses propres chantiers et n'appliquera pas de pénalités de retard. 

(avec AFP)

Choix de la station

À venir dansDanssecondess