Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : Le préfet de Loire-Atlantique interdit les locations saisonnières sur le littoral

-
Par , France Bleu Loire Océan

Le préfet de Loire-Atlantique a pris ce jeudi un arrêté interdisant les locations saisonnières dans les communes littorales jusqu'au 15 avril. Claude d'Harcourt rappelle que le Département ne peut pas être une destination de vacances en période de confinement.

Le préfet de Loire-Atlantique interdit les locations saisonnières - La plage de La Baule
Le préfet de Loire-Atlantique interdit les locations saisonnières - La plage de La Baule © Radio France - Pascal Roche

Les mesures de confinement restent strictes pendant les vacances. Pour dissuader des familles de se déplacer sur la côte pendant les vacances de printemps, le préfet de Loire-Atlantique a pris ce jeudi 2 avril un arrêté interdisant les locations saisonnières dans les communes du littoral de Loire-Atlantique jusqu'au 15 avril. Il s'agit de "marquer  très clairement que la Loire-Atlantique et la Vendée ne peuvent être des lieux de destination à l'occasion des vacances" insiste Claude d'Harcourt. 

Cet arrêté va s'accompagner de contrôles dès ce vendredi après-midi au départ de la zone scolaire concernée et dans les régions potentiellement ciblées. "Ils débutent dès ce vendredi après-midi et vont être renforcés ce week-end et lors des prochains." Des contrôles routiers, aux péages autoroutiers et sur les routes secondaires, mais aussi aériens avec un hélicoptère. La verbalisation de ceux qui ne respectent pas le confinement se fera "à la personne". C'est à dire qu'il en coûtera 540 euros (4 x 135) à une famille de quatre personnes interceptée dans une voiture, avec obligation de faire demi-tour.

Les locations saisonnières interdites sur le littoral de Loire-Atlantique comme ici à Pornic
Les locations saisonnières interdites sur le littoral de Loire-Atlantique comme ici à Pornic © Radio France - Pascal Roche

Au cours de la première quinzaine de confinement depuis le 17 mars, les forces de l'ordre ont contrôlé 88.000 personnes en Loire-Atlantique et ont relevé 5.950 infractions. Une tendance à la baisse des verbalisations est observée depuis quelques jours. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu