Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : les Français rapatriés de Chine sont arrivés dans le Calvados pour leur quarantaine

28 Français rapatriés de Wuhan, en Chine, pour échapper à l'épidémie de Coronavirus, sont arrivés ce vendredi après-midi à Branville, dans le Calvados, pour être mis en quarantaine. Ils sont accueillis dans le village vacances Normandy Garden où une partie du site leur a été privatisée.

Les franaçis rapatriés de Chine ont été accueillis dans le village-vacances de Branville par la directrice de l'Agence régionale de santé et le préfet du Calvados
Les franaçis rapatriés de Chine ont été accueillis dans le village-vacances de Branville par la directrice de l'Agence régionale de santé et le préfet du Calvados - - préfecture calvados -

C'est la fin d'un long périple et le début d'un autre : 28 Français sont arrivés à Branville, dans le Calvados, ce vendredi après-midi. Ils ont été rapatriés de Wuhan, en Chine, l'épicentre de l'épidémie de Coronavirus. Ils sont accueillis dans le village vacances Normandy Garden, près de Deauville, le temps de leur quarantaine. 

Un dispositif impressionnant

Un large dispositif de sécurité a été mis en place depuis ce vendredi matin aux alentours du centre de vacances, ainsi qu'à Branville et Danestal. La préfecture du Calvados a pris un arrêté. L'accès au Normandy Garden est exclusivement réservé aux clients et au personnel. Les gendarmes filtrent également les riverains. 

A trois kilomètres de Branville, des gendarmes ont mis en place une déviation, avant l’arrivée du bus de rapatriés au centre de vacances Normandy Garden. - Radio France
A trois kilomètres de Branville, des gendarmes ont mis en place une déviation, avant l’arrivée du bus de rapatriés au centre de vacances Normandy Garden. © Radio France - Léa Dubost

Dans le village vacances, 25 militaires de la sécurité civile assurent les entrées et les sorties. Mais ni la présence des forces de l'ordre, ni celle des rapatriés inquiète les vacanciers. A l'image d'Anthony, un manchois venu passer des vacances en famille. "C'est un dispositif impressionnant, dans le centre et à l'extérieur, mais pas d'inquiétude. Personnellement ça ne me dérange pas, puis il faut bien accueillir nos expatriés", sourit-il. 

Ils prennent les choses au sérieux

Après avoir passé un barrage de gendarmes, Paul, qui passe ses premières vacances au Normandy Garden, part se balader aux alentours. "Ça ne me fait pas peur. On peut déambuler comme on veut, on voit qu'ils prennent les choses au sérieux", explique-t-il.

Les habitants de Branville et Danestal semblent partager l'avis des vacanciers. Une réunion leur est d'ailleurs proposée par l'Agence Régionale de Santé et la préfecture du Calvados ce samedi matin. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu