Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : les gynécologues recommandent d'assouplir les règles en maternité

-
Par , France Bleu

Les médecins gynécologues-obstétriciens demandent à ce que les femmes enceintes se retrouvent moins seules en maternité lors de la préparation, pendant et après l'accouchement. Aujourd'hui, de nombreux services limitent la venue d'un accompagnant à deux heures après l'accouchement.

Les gynécologues-obstétriciens demandent d'assouplir les règles pour faciliter l'accompagnement des femmes enceintes en maternité.
Les gynécologues-obstétriciens demandent d'assouplir les règles pour faciliter l'accompagnement des femmes enceintes en maternité. © Maxppp - PHOTOPQR/LE TELEGRAMME/MAXPPP

L'organisme des gynécologues-obstétriciens français a recommandé ce mardi d'assouplir les règles en maternité, pour les femmes venues accoucher en cette période de confinement. Pour l'instant, dans de nombreux établissements, la personne qui accompagne la maman n'est autorisée à rester que pendant l'accouchement et les deux heures qui suivent

Mieux préparer la venue du bébé à deux 

"Si cette décision semblait acceptable au moment le plus aigu de la crise sanitaire, il apparaît aujourd'hui difficile, alors que se prépare le déconfinement et que la situation s'est stabilisée avec une circulation moindre du virus, de garder la même doctrine", explique le Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) dans un communiqué. Les médecins demandent à ce que les deux membres du couple soit ensemble pour toutes les consultations "indispensables" : les échographies, à l'accouchement, ou lors du séjour en post-partum

Pas de sortie pour l'accompagnant 

Les gynécologues recommandent qu'après l'accouchement, l'accompagnant ou l'accompagnante qui reste auprès de la mère ne sorte pas. S'il ou elle ne peut pas dormir sur place, une seule sortie par jour sera autorisée pour effectuer les allers-retours. La détection des symptômes de la maladie, les masques et le gel hydroalcoolique restent bien sûr, de rigueur.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess