Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Coronavirus : les pharmacies d'Amiens à court de masques respiratoires, "on a tout vendu"

-
Par , France Bleu Picardie, France Bleu

La plupart des pharmacies du centre-ville d'Amiens font part de leur surprise face à l'affluence de clients demandant des masques respiratoires. Selon les gérants, il s'agit surtout de personnes asiatiques qui comptent séjourner dans leur pays, et... de voyageurs qui partent à Paris.

Les pharmacies du centre ville d'Amiens ont beaucoup de demande de masques respiratoires.
Les pharmacies du centre ville d'Amiens ont beaucoup de demande de masques respiratoires. © Radio France - Marc Bertrand

"On nous en demande tous les jours, hier on était de garde et ça n'a pas arrêté", s'étonne Lucie, pharmacienne dans le centre-ville d'Amiens. L'épidémie de coronavirus a tué 81 personnes en Chine selon le dernier décompte officiel de ce lundi matin, mais pour l'instant seulement trois cas ont été diagnostiqués en France, des personnes qui revenaient de Chine et sont hospitalisées dans un état rassurant à Bordeaux et Paris. Pourtant, même à Amiens, les clients affluent dans les pharmacies pour acheter des masques de protection.

"Ce sont les gens qui vont à Paris qui en achètent"

C'est l'annonce des premiers patients hospitalisés en France, ce weekend qui a été le déclencheur selon Guillaume, pharmacien près de la gare d'Amiens : "On a été surpris samedi, avec énormément de demandes de masque", assure-t-il, propos corroboré par sa consoeur quelques rues plus loin : "entre 1000 et 1300 ventes sur la journée de samedi, l'ensemble du stock. C'est une folie !", affirme Lucie. "Les gens entendent dire que d'autres gens achètent des masques... alors ils achètent des masques !", sourit le premier pharmacien. Selon Guillaume, "les grossistes nous disent qu'il y a une rupture de stock nationale, plus moyen de se réapprovisionner".

"Inquiétez-vous plutôt de la grippe !"

Mais selon plusieurs gérants d'officine, les clients ne sont pas n'importe qui : "Ce sont des Chinois ou des personnes venant de pays asiatiques, et qui achètent des masques en prévision d'un séjour chez eux", assure Lucie : "Il y a aussi beaucoup de gens qui vont se rendre à Paris et qui veulent acheter un masque". Autrement dit, pas sûr qu'on voie de sitôt des Amiénois masque sur le visage dans les rues de la ville. Contacté par France Bleu, SOS médecin indique que son centre amiénois n'a reçu aucun cas suspecté d'un possible coronavirus. Comme dit une pharmacienne l'épidémie, ce dont il faut s'inquiéter en ce moment, "c'est plutôt la grippe !".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu