Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : neuf personnes verbalisées en une heure dans les transports en commun à Nantes

-
Par , France Bleu Loire Océan

En l'espace d'une heure, ce lundi après-midi, les policiers nantais ont contrôlé 37 personnes dans les bus et les tramways du centre-ville de Nantes. Neuf d'entre elles ont écopé d'une amende de 135 euros pour non respect des règles de confinement.

12 policiers ont réalisé une quarantaine de contrôles dans les bus et les tramways nantais, ce lundi après-midi.
12 policiers ont réalisé une quarantaine de contrôles dans les bus et les tramways nantais, ce lundi après-midi. - Police Nationale

Les forces de l'ordre poursuivent leurs contrôles pour s'assurer que les mesures de confinement, mises en place il y a deux semaines par le gouvernement, sont bien respectées. Ce lundi après-midi, 12 policiers nantais ont mené une opération dans les transports en commun du réseau TAN et ont encore verbalisé des usagers qui n'avaient pas leur attestation de déplacement dérogatoire sur eux. 

100 000 policiers et gendarmes mobilisés en France

Sur les 37 personnes contrôlées dans le centre-ville de la cité des Ducs, au niveau de la place du Cirque, en l'espace d'une heure, 9 voyageurs ont écopé d'une amende de 135 euros pour non respect des règles de confinement. Le PV peut atteindre jusqu'à 200 euros en cas de récidive dans les 15 jours. 

Depuis la mise en place des mesures de confinement, le gouvernement a déployé 100 000 policiers et gendarmes sur le territoire pour effectuer des contrôles quotidiens et verbaliser les Français qui sortent sans leur attestation dûment remplie, datée et signée. Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a d'ailleurs appelé les Français à se comporter en "alliés de guerre" en respectant "un mot d'ordre qui sauve des vies: restez chez vous", le 17 mars dernier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu