Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : pas de San Fermin à Pampelune

Par

La mairie de la capitale de la Navarre a officiellement annoncée la suspension des Sanfermines cette année prévues du 6 au 14 juillet pour cause d'épidémie. Elle ne se prononce pas sur un éventuel report, tout à fait hypothétique.

Le fameux encierro des fêtes, ici en 1993. Le fameux encierro des fêtes, ici en 1993.
Le fameux encierro des fêtes, ici en 1993. - Jim Holander/Wikipedia

"Pour attendue qu'elle fut, cette nouvelle provoque en chacun de nous un puits de tristesse" C'est par ces mots que la maire par intérim Ana Lizalde a annoncé ce mardi  "la suspension" des fêtes de Pampelune dans l'immuable calendrier. Une décision prise en accord avec toutes les forces politiques représentées dans la municipalité, le maire Enrique Maya, atteint du Covid-19 étant toujours en convalescence (et en bonne santé) isolé à son domicile.

Publicité
Logo France Bleu

Une bonne partie des crédits alloués par la maire pour ces fêtes sera destinée à financer les différentes mesures adoptées pour faire face à l'épidémie de Coronavirus. Et une campagne de communication, lancée avec le slogan En cuanto podamos…#LosViviremos #Sanfermines [dès que nous le pourrons, nous les vivrons #Sanfermines], déclinée en vidéo sur les réseaux sociaux et en quatre langues (castillan, basque, français et anglais).

Report improbable

Quant à un éventuel report, l'exécutif municipal qui assurait fin mars que d'une manière ou d'une autre les Sanfermines se tiendraient et ne seraient pas annulées, la maire en exercice est restée plus dubitative : "au jour d'aujourd'hui il paraît compliqué qu'elles puissent être célébrées cette année" mais dit "attendre comment vont évoluer les événements".

Les San Fermin de Pampelune-Iruñea sont le rassemblement festif le plus important en Europe, avec la fête de la bière à Munich. 

Le Covid-19 a d'ores et déjà provoqué le décès de 360 personnes en Navarre et des milliers de personnes sont touchées.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu