Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : un secours en montagne au-dessus de Gavarnie malgré le confinement

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre, France Bleu

En cette période de confinement, très peu de contrevenants ont été verbalisés en montagne, mais parfois ceux qui ne le respectent pas peuvent se mettre gravement en danger. C'est ce qui s'est passé dans la nuit de jeudi à vendredi, au dessus de Gavarnie, dans les Hautes-Pyrénées.

Le cirque de Gavarnie (Hautes-Pyrénées).
Le cirque de Gavarnie (Hautes-Pyrénées). © Radio France - Mathieu Ferri

La scène est assez surréaliste : un jeune homme d'une vingtaine d'années, couvert de sang et d'égratignures qui appelle au secours vers une heure du matin, vendredi, dans le petit village de Gavarnie. Heureusement les habitants réagissent et appellent la compagnie de CRS. La suite c'est le capitaine Julien passeron qui nous l'a racontée.

Éclairés seulement par une lampe de poche

Deux jeunes de Trappes, en région parisienne, ont entrepris, malgré le confinement , une sorte de tour de France. Ils se sont pris en photo sur la dune du Pyla, ils sont ensuite allés à Biarritz et jeudi soir, ils voulaient admirer le coucher du soleil en altitude. Ils ont entrepris l'ascension du pic de Mourgat vers 18 heures. Après avoir admiré le coucher du soleil, il a fallu redescendre et c'est là que les choses se sont compliquées. Les deux jeunes n'avaient qu'une lampe dynamo et une montre pour s'éclairer...

Le capitaine Julien Passeron, de la CRS de Gavarnie

Pour redescendre au village, les deux jeunes n'avaient qu'une lampe dynamo, ces lampes qui se rechargent en tournant une manivelle. Celui qui tenait la lampe a glissé, il a dévalé sur 150 mètres, son copain a alors entrepris une descente périlleuse en pleine nuit, éclairé seulement par sa montre. Il s'est accroché à tout ce qu'il trouvait, branches, ronces, pour ne pas dévaler la pente. C'est comme ça qu'il est arrivé en sang, à Gavarnie, vers une heure du matin. 

Le blessé retrouvé conscient

Les CRS sont immédiatement partis à la recherche du blessé qui a pu les guider en criant, car il était encore conscient. Il était en état d'hypothermie, polytraumatisé. Il a été évacué en hélicoptère vers l'hôpital de Tarbes. Il a eu beaucoup de chance, à deux heures près, il n'aurait certainement pas survécu. Les aventures de ces deux inconscients  se terminent là, ils ont été verbalisés, et ont chaleureusement remercié leurs sauveteurs. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess