Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : un Cavaillonnais crache sur un pharmacien parce qu'il n'a pas de masques à lui vendre

-
Par , France Bleu Vaucluse, France Bleu

Un Cavaillonnais de 52 ans, présentant des symptômes du Covid-19, a craché sur un pharmacien qui ne pouvait pas lui vendre de masques. Le commerçant a répliqué et lui a asséné plusieurs coups de pieds et de poings. Les deux hommes ont porté plainte.

L'homme n'a pas supporté de se voir refuser des masques
L'homme n'a pas supporté de se voir refuser des masques © Radio France - Marion Bargiacchi

Lundi, un Cavaillonnais de 52 ans arrive, très inquiet, à l'hôpital. Il présente des symptômes du Covid-19 : toux, fièvre, maux de tête... Il est examiné par un médecin, qui note que son état ne présente pas de gravité. Il est donc renvoyé chez lui, avec un traitement basique, et une ordonnance pour obtenir des masques.  

L'homme court toutes les pharmacies de la ville (ou presque). Mais aucun masque n'est disponible. Il va jusqu'à l'hôpital d'Avignon : pas de masques non plus pour lui, les stocks sont trop restreints.

Il s'en prend au pharmacien

Le quinquagénaire ne veut pas rentrer pas chez lui sans protection parce qu'il est confiné avec sa mère, une femme âgée et fragile

Alors il s'entête et se rend dans une dernière pharmacie, encore ouverte. Là, même réponse : "Pas de masques à vendre". Le Cavaillonnais s'emporte, hurle et crache sur le commerçant en précisant qu'il est contaminé.  

Le pharmacien le sort de l'officine manu militari et lui assène plusieurs coups de pieds et de poings sur le trottoir. L'homme finit par prendre la fuite.   

Finalement, les deux protagonistes portent plainte. Mais la police va respecter un délai sanitaire avant de les entendre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess