Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : un commerce de Metz vendait des masques 2 euros pièce

Par

Lors du contrôle d'un restaurant rapide de Metz ce lundi, la police nationale de Moselle a découvert que le commerçant vendait des masques 2 euros pièce. Or la vente de masques est actuellement interdite au grand public.

Covid-19 : masques de protection respiratoire, avril 2020 Covid-19 : masques de protection respiratoire, avril 2020
Covid-19 : masques de protection respiratoire, avril 2020 © Radio France - Antoine Denéchère

Ce Kebab situé à Metz a été contrôlé ce lundi par les policiers. Leur regard a été attiré par une affichette sur la devanture qui proposait à la vente des masques pour 2 euros pièce. A l'intérieur du commerce, une boite de 50 masques a été découverte, 3 avaient déjà été vendus. 

Publicité
Logo France Bleu

Le commerçant a reconnu les faits, en précisant qu'il souhaitait rendre service à la population et que cette boite de masques lui avait été offerte par un fournisseur allemand. 

Mais la vente des masques est actuellement interdite pour le grand public, les masques sont réservés au personnel soignant. Même les pharmacies n'ont pas le droit d'en vendre aux particuliers. Le restaurateur messin s'est vu notifier par le Procureur de la République un rappel à la loi. Et ses masques ont été saisis. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu