Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : un Manceau vendait des masques de protection au marché noir

-
Par , France Bleu Maine
Le Mans, France

Les policiers du Mans ont arrêté un jeune homme de 27 ans soupçonné d'avoir vendu illégalement des masques de protection contre le coronavirus dans le quartier des Sablons. Ce Sarthois devra s'expliquer devant la justice au mois de juin.

Le suspect de 27 ans a été placé en garde à vue (Photo d'illustration)
Le suspect de 27 ans a été placé en garde à vue (Photo d'illustration) © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Démasqué par les policiers ! Les forces de l'ordre ont arrêté ce mardi 24 mars un homme soupçonné de vendre illégalement du matériel de protection contre le coronavirus. Les policiers l'avaient dans un premier temps repéré le jeudi 19 mars, devant la pharmacie de la place du marché, dans le quartier des Sablons au Mans. Les images des caméras de vidéo-surveillance montraient qu'il allait récupérer les masques dans une voiture garée à proximité avant de les proposer aux passants. 

3€ le masque

Les enquêteurs ont d'abord arrêté le propriétaire de ce véhicule qui leur a indiqué être étranger à ce trafic. Ils sont ensuite remontés jusqu'à cet homme de 27 ans qui a été placé en garde à vue. Selon les premières constatations, ce trafiquant manceau vendait les masques au prix de 3€ l'unité. Des masques simples, précise la police. Deux boîtes ont été retrouvées dans la voiture qui servait de lieu de stockage. Le suspect manceau est déjà connu des services de police. Il sera jugé le 15 juin prochain par le tribunal correctionnel du Mans. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu