Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : une avocate nîmoise porte plainte au nom de 31 détenus

Ces détenus dénoncent une situation de "non assistance à personnes en danger", au regard de l’épidémie de Covid-19 et des conditions de vie en prison. Ils portent plainte contre le Premier ministre et la ministre de la Justice.

Le tribunal de grande instance de Nîmes (Gard)
Le tribunal de grande instance de Nîmes (Gard) © Radio France - Hervé Sallafranque

La surpopulation carcérale est déjà une réalité et une véritable problématique en temps normal. Avec l’épidémie de Covid-19 qui frappe de plein fouet la France, la situation semble encore plus grave dans les prisons. Au nom de ces détenus, principalement issus d’Occitanie, Maître Khadija Aoudia porte plainte contre la ministre de la Justice et contre le Premier ministre ce mercredi. L’avocate nîmoise engage une procédure pour "non-assistance à personne en danger".

"Un scandale sanitaire." (Me Aoudia)

Au total, 31 détenus portent plainte. Ils sont issus de plusieurs centre pénitentiaires : Arles (13), Tarascon (13), Luynes (13), Salon-de-Provence (13), Nîmes (30), Muret (31), Béziers (34), Villeneuve-lès-Maguelone (34), Roanne (42), Mende (48), Perpignan (66), Toulon (83), Pontet (84).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu