Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : une infirmière bretonne reçoit un mot qui lui dit de se garer ailleurs

Un message particulièrement désagréable a été déposé sur le pare-brise d'une infirmière bretonne. Il lui demande de se garer loin des autres voitures car elle a "plus de risque d'être contaminé par le virus".

Le mot désobligeant a été glissé sous l'essuie-glace de cette infirmière.
Le mot désobligeant a été glissé sous l'essuie-glace de cette infirmière. - Capture Facebook

La bêtise n'a pas de limite... Alors que les initiatives se multiplient, ces derniers jours, pour féliciter les soignants et les remercier de leur engagement, certains préfèrent les accabler. 

Une infirmière qui travaille dans un hôpital breton a reçu un mot, glissé sous son pare-brise par un voisin

"Vous êtes infirmière donc vous avez plus de risque d'être contaminé par le virus, donc merci de ne pas vous garer proche des autres voitures"

Une réponse intelligente via Facebook

Sans se démonter, la jeune femme a choisi de lui répondre via facebook : "Cela signifie donc qu'en tant que soignant il nous faut un garage pour garer notre voiture. J'espère que la personne à l'origine de ce message s'est désinfecté les mains après avoir déposé ce message sur mon pare-brise car étant donné que je suis considérée comme une pestiférée je viens de changer mes essuies glaces. Quel est la prochaine étape de ces idioties ??"

Rappelons si besoin en est que les soignants sont en première ligne et ne ménagent pas leurs efforts dans la lutte contre ce virus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu