Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : avec le confinement, le nombre de morts sur les routes baisse de près de 40% en mars

- Mis à jour le -
Par , France Bleu
France

Chute du trafic routier oblige, la sécurité routière annonce une baisse des morts sur la route au mois de mars : - 39,6%. En revanche, les grands excès de vitesse (supérieurs à 50 km/h au-delà de la vitesse autorisée) sont en nette hausse.

Le trafic a baissé sur les routes françaises, du fait du confinement.
Le trafic a baissé sur les routes françaises, du fait du confinement. © AFP - JEAN-FELIX FAYOLLE

Le nombre de morts sur les routes de France métropolitaine a plongé de 39,6% en mars 2020 par rapport à mars 2019, annonce ce samedi la sécurité routière. Un chiffre qui reflète la mise en place du confinement et la baisse du trafic automobile. On déplore tout de même 154 personnes tuées dans des accidents de la route.

Autres indicateurs : une nette baisse des accidents corporels sur la même période (-43,2%) et 2 361 blessés en moins (-44,3%). Ces chiffres exceptionnellement bas profitent en particulier aux piétons et aux cyclistes, précise le ministère, bien moins présents sur la voie publique en ce moment.

Forte baisse des tués sur les routes en mars (Sécurité routière)
Forte baisse des tués sur les routes en mars (Sécurité routière) © Visactu -

Plus de grands excès de vitesse

En revanche, le nombre de morts chez les conducteurs professionnels de véhicules utilitaires ou de poids lourd ne baisse pas. 

Les grands excès de vitesse (supérieurs à 50 km/h 20230) sont en nette hausse depuis la mise en place du confinement. Entre le 30 mars et le 5 avril, les radars ont enregistré une augmentation de 12% de ce type d'infractions, par rapport à la dernière semaine avant le confinement (9 au 15 mars).

Ces comportements dangereux, sources d'accidents, risquent d'accroître la pression sur les urgences hospitalières, prévient la Sécurité routière.

En Outre-mer, la tendance à la baisse se confirme aussi avec 16 tués sur les routes, soit 7 de moins qu'en mars 2019.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess