Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Corps calcinés à Amboise : l'enquête penche pour le drame familial

-
Par , France Bleu Touraine

Après avoir d'abord pensé à un crime crapuleux, les enquêteurs s'orientent désormais vers la piste du drame familial, une semaine après la découverte de deux corps calcinés en forêt d'Amboise.

La piste du crime crapuleux n'est plus privilégiée à Amboise
La piste du crime crapuleux n'est plus privilégiée à Amboise © Maxppp - Maxppp

Indre-et-Loire, France

La découverte macabre de deux corps calcinés dans la forêt d'Amboise, le 20 mars au matin vers 8h, était jusqu'ici resté assez mystérieux. Les pompiers avaient été appelés à l'origine pour un simple incendie de véhicule. Si dans un premier temps, la scène pouvait faire penser à celle d'un double homicide, il semble que les gendarmes s'orientent désormais vers la piste du drame familial.

Les victimes sont un homme et une femme, un couple originaire des environs

Il faut dire que les enquêteurs connaissent désormais l'identité des victimes. Ils savent qu'il s'agit d'un homme et d'une femme, un couple originaire du secteur, ils habitaient les environs d'Amboise. Le corps de l'homme a été découvert à l'extérieur du véhicule, à moitié calciné. Celui de la femme, entièrement brûlé, a lui été retrouvé à l'arrière de la voiture. 

Dans un premier temps, les gendarmes ont pensé que les doigts de l'homme avaient été coupés, pour peut-être ralentir son identification. Un élément troublant qui pouvait évidemment faire penser à un règlement de compte, mais l'hypothèse s'est finalement révélée fausse.  

Le lieu peut aussi interroger, tout ceci s'est déroulé au bord d'une route passante, à l'entrée du parc de la Moutonnerie. L'enquête est en tout cas menée depuis mercredi dernier par la Section de recherches de la gendarmerie d'Orléans, appuyée par la Brigade de recherches d'Amboise.

Choix de la station

France Bleu