Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Corps incinéré par erreur ? Le parquet de Dax ouvre une enquête

mardi 21 novembre 2017 à 17:34 Par Renaud Biondi-Maugey, France Bleu Gascogne

Le parquet de Dax a décidé ce mardi d'ouvrir une enquête et d'ordonner des prélèvements ADN, pour savoir si les corps ont été intervertis après un accident de la route ayant coûté la vie à deux Landais en Espagne.

Le palais de justice de Dax
Le palais de justice de Dax © Radio France - christophe van veen

Le père de l'une des 2 victimes le réclamait depuis plusieurs jours : le parquet de Dax a décidé ce mardi d'ouvrir une enquête pour tenter d'éclaircir les conditions de l'identification des corps de 2 Français, Guillaume et Fabien, morts dans un accident de la route à Irun en Espagne le 12 novembre dernier. La famille de l'un des deux affirme que les corps ont été intervertis et que l'un a été incinéré à la place de l'autre en Espagne.

La famille de Guillaume avait demandé à ce que le corps soit incinéré sur place, tandis que l'autre corps devait être rapatrié en France, au funérarium de Dax. Si un corps a bien été incinéré la semaine dernière en Espagne et l'autre rapatrié à Dax, la famille de Guillaume estime qu'il y eu une erreur.

Analyses ADN sur le corps à Dax

Pour faire établir la vérité, le parquet de Dax a fait procéder "en urgence" ce mardi à des prélèvements ADN sur le corps se trouvant actuellement à Dax, dans un funérarium. Et des prélèvements auront lieu prochainement sur les familles.

Dans quelques jours, l'on devrait donc connaître avec certitude l'identité du corps se trouvant à Dax. Selon les papiers que les autorités espagnoles ont fait parvenir à la France, il s'agit du corps de Fabien ; conformément au souhait de sa famille de le faire rapatrier. Mais les parents de Guillaume sont persuadés du contraire : ils ont reconnu leur fils en se rendant vendredi au funérarium de Dax. Ils craignent donc que les cendres qui leur ont été remises la semaine dernière en Espagne ne soient pas celles de leur fils Guillaume mais de son ami Fabien.

En France le parquet ne cache pas que l'enquête ouverte pour "éventuelle atteinte à l'intégrité d'un cadavre "a toutes les chances d'être classée sans suite puisqu'il n'y a probablement pas eu d'infraction commise en France, mais plutôt en Espagne. Cette enquête française permet néanmoins de procéder à des analyses ADN qui permettront de rendre à la bonne famille le corps se trouvant à Dax.

Une enquête judiciaire a également été ouverte de l'autre côté des Pyrénées, selon la presse espagnole.