Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Corps ligoté dans le Rhône : un agriculteur et sa mère mis en examen

lundi 25 juin 2018 à 16:23 Par Emmanuel Champale, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu

Après la découverte d'un corps ligoté dans le Rhône à Montélimar le 21 juin, un homme et sa mère octogénaire ont été mis en examen. La victime a reçu deux coups de feu avant d'être jetée dans le fleuve.

Le corps aurait été jeté du pont qui relie Livron à La Voulte-sur-Rhône
Le corps aurait été jeté du pont qui relie Livron à La Voulte-sur-Rhône - googlemaps

L'autopsie pratiquée sur le corps ligoté découvert le 21 juin dans le Rhône à hauteur de Montélimar a permis de faire avancer l'enquête. Avant d'être jeté a l'eau, l'homme de 58 ans a été tué par deux tirs de 22 long Rifle au thorax et à la tête.  

Selon le procureur de la République de Valence, le meurtrier présumé est un agriculteur de 53 ans, propriétaire d'un terrain à Chabrillan sur lequel la victime possédait une caravane. C'est à la suite de tensions et d'un incident plus sérieux le 18 juin que l'agriculteur aurait pris une arme et aurait tiré.

Un agriculteur de 53 ans et sa mère de 80 ans

Il aurait ensuite, avec sa mère de 80 ans, ligoté le corps de la victime et l'aurait jeté dans le fleuve depuis le pont de la Voulte-sur-Rhône.

Interpellés  et placés en garde à vue, vendredi 22  juin , tous deux auraient reconnu les faits. L'agriculteur mis en examen pour meurtre a été écroué. Sa mère, octogénaire, mise en examen pour recel de cadavre a été placée sous contrôle judiciaire.