Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Corps retrouvé à Ambert (Puy-de-Dôme) : un nouveau suspect relâché

mardi 11 septembre 2018 à 17:28 - Mis à jour le mercredi 12 septembre 2018 à 18:28 Par Mickaël Chailloux et Olivier Vidal, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu

Un nouveau suspect a été relâché ce mardi après-midi après la découverte d'un corps à Ambert après quelques heures seulement de garde-à-vue. L'enquête préliminaire se poursuit donc ce mercredi soir.

L'enquête préliminaire est conduite par les gendarmes
L'enquête préliminaire est conduite par les gendarmes © Radio France - Olivier Vidal

Ambert, France

L'enquête se poursuit donc à Ambert après la découverte d'un corps d'un homme d'une trentaine d'années dans un appartement dimanche.

Un suspect avait été interpellé et placé en garde-à-vue ce mardi. Cet individu d'une soixantaine d'années s'est expliqué devant les enquêteurs pendant quelques heures, avant finalement d'être relâché hier mardi, selon le parquet de Clermont-Ferrand. 

Mardi après-midi, un premier suspect de 49 ans, interpellé en état d'ébriété dans la soirée, avait été relâché après son audition par les gendarmes d'Ambert et 48 heures de garde à vue. L'individu, connu dans le quartier pour son addiction à l'alcool, a indiqué aux enquêteurs qu'il n'était pas à l'origine de la mort de cet homme retrouvé pourtant dans son appartement, avenue Georges Clémenceau.

De multiples analyses sont en cours

Selon nos informations, le couteau retrouvé sur lui dimanche ne serait pas l'arme du crime. Cette arme du crime aurait d'ailleurs été retrouvée. Des analyses ADN sont en cours sur celle-ci. Les résultats de divers prélèvements sont aussi attendus par les enquêteurs. 

L'enquête préliminaire se poursuit donc, menée par les gendarmes de la section de recherches de Clermont-Ferrand, avec le soutien des militaires de la compagnie d'Ambert.